CAROLE

communiqués
30.04.17.
CARTON PLEIN SUR LE CIRCUIT CAROLE

Ce week-end des 29 et 30 avril, le Moto-club Motors Event et la FFM, ont reçu, en présence de Jacques Bolle, Président FFM, près de 300 pilotes amateurs de vitesse moto sur le Circuit Carole ! Après ce deuxième week-end de courses, certains pilotes se positionneraient-ils déjà comme favoris ?  

PROMOSPORT 1000 : BELLE GLISSE POUR ROUSSANGE

Les pilotes de la catégorie reine prennent place sur la ligne de départ en fin de journée dominicale alors que la météo ’avère changeante. Au moment du départ la Direction de Course décide de retarder les débats, afin que les pilotes « chaussent » leurs montures avec des pneus pluie. Un fait de course qui retarde malheureusement (Yamaha). Censé partir depuis la 3ème position, il part finalement depuis la voie des stands, après ses concurrents. 

Les premiers instants de course sont en faveurs de Noël ROUSSANGE (Honda), Alex SARRAYBAYROUSE (Suzuki) et (Yamaha). Après quelques tours, ROUSSANGE et SARRABAYROUSE ’échappent en tête laissant LAGEON rouler seule alors qu’Eddy FERRE (Yamaha) remonte en flèche depuis le milieu de tableau et pointe au 4ème rang… (Yamaha) en 5ème position, décide également de jouer des coudes avec FERRE et LAGEON !

À la mi-course, ROUSSANGE évolue à plus de 6 secondes de SARRABAYROUSE qui semble ralentir le rythme à mesure que la pluie ’intensifie. AYNIE, qui a pris l’ascendant sur LAGEON et FERRE, remarque la baisse de régime de SARRABAYROUSE et met à profit son aisance sous la pluie pour prendre le meilleur sur le pilote de la Suzuki n°96.

Sur la fin de course, AYNIE conserve un rythme rapide et revient dans la roue de ROUSSANGE. ’est pourtant bien le pilote de la Honda n°3 qui termine à la première place devant AYNIE. Au 3ème rang, Eddy FERRE ’illustre dans le dernier tour et prend le meilleur sur SARRABAYROUSE qui, ralenti par un pilote attardé, termine au pied du podium.  

À noter, , ’empare de la 5ème place après un départ depuis la voie des stands !

Au classement provisoire, ’est Noël ROUSSANCE qui prend la tête avec 41 points devant Johan NIGON (33 points) et (27 points). 

PROMOSPORT 600 : POT ’ENVOLE

Le premier tour est à mettre aux crédits de Maxime BOURDON (Suzuki). Un bonheur de courte durée pour ce dernier qui est relégué au 4ème rang par, Clément FITTE (Yamaha), Guillaume POT (Yamaha) et Aurélien CHEVALLIER (Honda). Le pilote de la Suzuki n°99 affronte alors les foudres de Thibaut NAGORSKI (Suzuki) et Kévin TRUEB (Honda).

Au guidon de sa Yamaha n°69, POT poursuit son effort et creuse l’écart sur FITTE. Rigoureux et appliqué, FITTE met les bouchées doubles, et recolle au pilote de tête ne lui laissant aucun répit. Le leader provisoire des Coupes de France Promosport 600 ne se laisse pourtant pas désarçonné et augmente le rythme sur les derniers tours. POT confirme ainsi sa supériorité et sort victorieux sans opposition à près de 5 secondes de ses poursuivants.

Surprenant en fin de séance, Maxime BOURDON surgit du 3ème rang et ’attaque à Clément FITTE. BOURDON subtilise la 2ème position au pilote de la Yamaha n°127 dans le dernier tour. FITTE complète donc le podium devant le trio CHEVALLIER – TRUEB – NAGORSKI.

Au provisoire, Guillaume POT est en tête avec 82 points devant Aurélien CHEVALLIER (40 points).  Clément FITTE et sont en 3ème position avec 30 points chacun.

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : SANCHEZ DONNE LE COUP DE GRÂCE

Les « gladiateurs » du Promosport ’élancent derrière le poleman Gabriel SANCHEZ (Honda). Auteur d’une belle opération lors du départ, Lucas MEUNIER (Honda) prend la seconde position dès le premier virage reléguant au 3ème rang et Baptiste FELGEROLLES (Honda) au 4ème. Derrière le quatuor Ludovic DESCOURS (Honda) et Samuel TRUEB (Honda) bataillent pour la 5ème place.

Après 5 tours de course, ERUAM accélère et se rapproche du leader. Le pilote de la Honda n°1 inscrit d’ailleurs le meilleur temps en course en 1’10’’834 et continue sa course folle vers la tête.

Quelques tours après la mi-course, ERUAM passe à l’attaque et subtilise la première place à SANCHEZ. Les hommes entament alors une bataille à laquelle MEUNIER prend part, délaissant FELGEROLLES à plus de 4 secondes.

À 3 tours de la fin de course, la Direction de Course sort un drapeau rouge, le classement se fige dans le tour précédent et ’est finalement Gabriel SANCHEZ qui l’emporte devant et Lucas MEUNIER. Baptiste FELGEROLLES termine au pied du podium.

COURSE 2 : 1ère VICTOIRE POUR DESCOURS

Le deuxième round de la catégorie promo 500 débute avec en tête lors du premier tour. Le pilote de la Honda n°1 tient tête à Gabriel SANCHEZ, Ludovic DESCOURS et Benjamin VAUCHER. Au sein du quatuor, les pilotes se livrent une bataille intense où VAUCHER se distingue après avoir signé le meilleur temps en course. À la mi-séance, ce dernier est en tête alors que SANCHEZ et ERUAM chutent laissant VAUCHER et DESCOURS en bataille pour la première position. La 3ème place est alors dans la ligne de mire d’ (Honda) qui se contentait jusque-là du 5ème rang. Pour atteindre son objectif, ce dernier tente de faire valoir ses droits face à Baptiste FELGEROLLES (Honda)… 

Sur la 2ème partie de course, les positions ’inversent au sein des deux duos en tête, DESCOURS prend l’avantage sur VAUCHER, creuse l’écart et ’impose. Après avoir pris le meilleur sur MEIGNAN, FELGEROLLES remonte en flèche sur VAUCHER ! Le pilote de la Honda n°92 ne peut résister à son assaillant, et délaisse la deuxième place au profit de FELGEROLLES et complète le podium. termine au pied du podium devant Lucas MEUNIER (Honda).

Au provisoire, ’est Ludovic DESCOURS qui est en tête avec 74 points devant Benjamin VAUCHER (67 points) et Gabriel SANCHEZ (55 points).

PROMOSPORT 400 

COURSE 1 : DE CANCELLIS L’EMPORTE, MUEL AU TAPIS

Alan MUEL (Yamaha) a dominé durant les essais et ’élance de le pole position. Au guidon de sa Yamaha n°32, le jeune MUEL garde la tête dans les premiers tours devant Hugo DE CANCELLIS (Yamaha). Derrière les pilotes de tête, Dorian DA-RÉ (Yamaha) et Vincent GAUTHEREAU (KTM) se bagarrent la 3ème position avec acharnement. Le peloton dominé par MUEL se resserre mais GAUTHEREAU ne parvient pas à imprimer le même rythme que ses prédécesseurs qui prennent le large.

À la mi-course, MUEL – DE CANCELLIS – DA-RÉ roulent dans la même seconde en tête lorsque la Direction de Course sort le drapeau rouge suite à la chute de MUEL !

Quelques instants plus tard, la course repart pour 5 tours sans le précédent leader. ’est DE CANCELLIS qui ’empare du commandement suivi de DA-RÉ. Les deux hommes de tête se détachent de Mickael BOUSSEAU (Yamaha) et Vincent GAUTHEREAU qui disputent la dernière marche du podium avec Vincent CARRIE (Yamaha).

La seconde partie de course se conclut avec DE CANCELLIS en vainqueur, le pilote de la Yamaha n°64 réussi même à creuser l’écart avec DA-RÉ qui termine deuxième à plus d’une seconde. La 3ème marche du podium est destinée à GAUTHEREAU, littéralement « seul » au 3ème rang sur la ligne d’arrivée devant Mickael BOUSSEAU et Lucas CLEMENT (Yamaha). Ce dernier récupère la 5ème place après la chute de Vincent CARRIE dans le dernier tour.

Au cumul des 2 courses, ’est bien Hugo DE CANCELLIS qui l’emporte devant Dorian DA-RÉ et Vincent GAUTHEREAU.

COURSE 2 : DE CANCELLIS CONFIRME

Depuis sa victoire la veille, Hugo DE CANCELLIS part motivé plus que jamais pour terminer le premier tour en tête au coude à coude avec Alan MUEL et Vincent GAUTHEREAU. À leur poursuite, ’est un groupe de 6 pilotes composé de Mickael BOUSSEAU (Yamaha), Vincent CARRIE, Hugo ROBERT, Lucas CLEMENT (Yamaha) et Romain DORE (Yamaha) qui tentent de recoller aux leaders.

Auteur du meilleur tour à plusieurs reprises, DE CANCELLIS ’envole vers la victoire et creuse l’écart sur ses adversaires. La seconde place se joue entre GAUTHEREAU et MUEL, l’un sur une KTM, l’autre sur une Yamaha bataillent avec ferveur offrant le spectacle jusque dans le dernier tour !

DE CANCELLIS gère sa fin de course et ’impose sans être inquiété. Derrière le vainqueur, ’est finalement le pilote KTM qui ’échappe dans les derniers virages et termine second devant MUEL, 3ème. Après une rude bataille, la 4ème place revient à CLEMENT devant CARRIE, ROBERT et BOUSSEAU.

À noter, Dylan DELOUVY (Yamaha), termine 4ème au scratch mais, en raison d’un départ anticipé et après l’application d’une pénalité de 10 secondes, se classe 9ème.

Au classement provisoire, Hugo DE CANCELLIS est en tête avec 82 points devant Vincent GAUTHEREAU (47 points) et Dorian DA-RÉ (44 points). 

PROMOSPORT 125 

COURSE 1 : MARKARIAN SUR LE FIL DU RASOIR

Lucien VAUDRY (Yamaha), malgré son statut de poleman, gère mal son premier tour et passe la ligne de chronométrage au 7ème rang. ’est Robin HOSSEY (Yamaha) qui prend les commandes de la course devant Loic MILLET (Yamaha) et Hugo GIRARDET (Yamaha) dans les premiers tours. Les trois pilotes sont poursuivis par Vincent BERNY (Yamaha) et Sylvain MARKARIAN (Yamaha).

Après quelques tours, MILLET part à la faute, le fait de course bouscule la hiérarchie, ’est maintenant entre BERNY, MARKARIAN, VAUDRY, HOSSEY et GIRARDET que tout se joue ! À la suite d’une bataille titanesque, jusque dans le virage de « Golf », ’est MARKARIAN qui sort en tête et ’impose devant BERNY et GIRARDET. HOSSEY et VAUDRY terminent à la 4ème et 5ème place.

COURSE 2 : MARKARIAN FAIT LE DOUBLÉ !

Parti depuis la 3ème position, ’est le cadet de la catégorie, Robin HOSSEY, qui ’installe en position de pointe dans le premier tour, tenant tête à Lucien VAUDRY, Hugo GIRARDER, Vincent BERNY, Loic MILLET et Sylvain MARKARIAN. À l’instar de la première course, le peloton de leaders est véritablement compact puisque les 5 jeunes hommes roulent quasiment dans la même seconde.

Particulièrement à l’aise l’après-midi, BERNY accélère le rythme en deuxième partie de course et prend le meilleur sur HOSSEY. Malheureusement pour ce dernier, VAUDRY, MILLET, MARKARIAN et GIRARDET semblent également trouver leurs marques et le relèguent en 6ème position à 2 tours du drapeau à damiers. Scénario improbable mais véridique, les 6 pilotes attaquent de front le dernier virage et une nouvelle fois, MARKARIAN négocie au mieux la courbe « Golf » et passe la ligne d’arrivée en tête ! BERNY et HOSSEY complètent le podium devant VAUDRY et GIRARDET. 

Au classement provisoire, ’est Hugo GIRARDET qui tient la tête avec 78 points devant Vincent BERNY (73 points) et Sylvain MARKARIAN (67 points).

PROMO SÉNIOR : CUZIN ’ILLUSTRE

Avec un très bon premier tour, (Kawasaki) « tourne fort » ! Il inflige une véritable correction à ses adversaires et évolue en tête avec plus de 4 secondes d’avance dès le 2ème tour sur Stéphane NEFF (Yamaha), Alain GARGOU (Aprilia), Jocelyn HARS (Kawasaki), (Yamaha). Pourtant partit depuis la 2ème position, Gérald MUTEAU (BMW) signe un premier tour peu concluant qui le positionne au 6ème rang derrière le peloton.

Pilote d’expérience, MUTEAU prend de l’élan et revient tour après tour sur ses prédécesseurs. Après la mi-course, le pilote de la BMW n°94 pointe d’ailleurs en 2ème position. À ses trousses, NEFF ne se laisse pas distancer et reste dans la roue de l’ex-pilote du mythique GP de Macao. Au 4ème rang, HARS reste en embuscade…

Sur la ligne d’arrivée, ’est bien qui termine la course en tête sans être inquiété. Le pilote de la Kawasaki n°69 ’impose à plus de 7 secondes de Gérald MUTEAU. Stéphane NEFF complète le podium devant Jocelyn HARS.

Au classement provisoire, ’est qui en tête avec 60 points devant Gérald MUTEAU (51 points) et Stéphane NEFF (30 points).

PROMO DÉCOUVERTE 

GROUPE A – COURSE 1 : LAGET FIDÈLE À SON CHRONO

Fidèle aux essais où il était le plus rapide, Kévin LAGET (Suzuki) ’empare de la tête de course dès les premiers instants devant Bastien MEJANE (Yamaha). Les deux pilotes se disputent la première place à quelques secondes devant Cyrille PIVAULT (Kawasaki) qui conforte la 3ème place et creuse l’écart sur (Yamaha).

Sur les derniers tours de course, le public voit l’écart se resserrer entre les 3 pilotes de tête. Après avoir bousculer la hiérarchie LAGET – PIVAULT – MEJANE terminent respectivement 1er, 2ème et 3ème dans un mouchoir de poche !

GROUPE A – COURSE 2 : LEDARD SOUS LES GOUTTES

La dernière course de la journée se déroule sous la pluie et sur une piste particulièrement mouillée. Damien LEDARD (Triumph) au guidon de sa 600 est le plus à l’aise sur l’eau. Il enchaine les virages en tête et termine la course en première position. La suite du podium se joue entre Xavier BRISSY (Aprilia) et Jonathan ZEDDAM (Suzuki) qui roulent quasiment roue dans roue dans le dernier tour.

Finalement, Xavier BRISSY (Aprilia) passe la ligne d’arrivée avec plus d’une seconde d’avance sur Jonathan ZEDDAM (Suzuki).

GROUPE B – COURSE 1 : SANS SOUCIS POUR RALLIER

’est Kévin RALLIER (Kawasaki) qui tire son épingle du jeu parmi les pilotes de la première ligne. Après quelques tours, il prend les rênes de la course devant Damien TRISTANT (Aprilia) et Antoine ROLAND (Yamaha). Ce dernier, au guidon de sa Yamaha 600cc, résiste à la 1000cc de Morgan GAUTHIER (Honda) jusqu’au 3ème tour avant le drapeau à damiers où la puissance de la Honda n°190 fait fi de l’agilité de ROLAND.

Avec plus de 10 secondes d’avance, Kévin RALLIER ’impose devant Damien TRISTANT et Morgan GAUTHIER. Le pied du podium est réservé à Antoine ROLAND qui contient les assauts de Guillaume FRAMBOURG (Suzuki).

GROUPE B – COURSE 2 : VICTOIRE POUR RALLIER

Déjà très rapide le matin, Kévin RALLIER domine sans faire de concession. Il signe, à plusieurs reprises, le meilleur tour en course et remporte la victoire !

Quel suspense pour la 2ème place, Eddy MENARD (Suzuki) et Guillaume FRAMBOURG ’échangent les positions jusqu’à l’intervention de Damien TRISTANT. Ce dernier prend tour à tour le meilleur sur MENARD puis FRAMBOURG et termine la course en 2ème position. Guillaume FRAMBOURG reste dans l’aspiration de TRISTANT et termine au pied du podium devant MENARD.

PMR CUP : UNE PREMIERE PLEINE DE PROMESSES

En marge des Coupes de France Promosport, le Circuit Carole accueillait la PMR Cup, une compétition dédiée aux personnes à mobilité réduite. Créée en 2014, cette compétition se tiendra sur 4 épreuves dont 2 au sein des Coupes de France Promosport. 

En course 1, ’est d’ailleurs l’initiateur de cette catégorie, Stéphane PAULUS (Suzuki), qui prend le départ depuis la pole position et domine la course de bout en bout en catégorie 1000cc. Derrière lui, Aurélien BIARD (Suzuki) et Aurélien DOOLAEGHE (Suzuki) se disputent la 2ème place. Finalement BIARD parvient à prendre ses distances et monte sur la seconde marche du podium devant le pilote de la Suzuki n°14.

Chez les 600cc, ’est Cédric BLEAUD (Triumph) qui l’emporte devant Kévin SIMONATO (Triumph) et Alejandro DE LA CRUZ MORILLAS (Kawasaki).

Lors de la seconde course, en catégorie 1000cc, PAULUS domine une nouvelle fois les débats en début de course mais BIARD ’avère plus efficace dans la seconde partie. Ce dernier, définitivement plus rapide, ’impose d’ailleurs 7 secondes devant PAULUS. DOOLAEGHE complète le podium.

En 600, Cédric BLEAUD (Triumph), signe sa deuxième victoire devant Alejandro DE LA CRUZ MORILLAS (Kawasaki) et Kévin SIMONATO (Triumph).

SUIVEZ LES COUPES DE FRANCE PROMOSPORT 2016

Le site internet, dédié aux Coupes de France Promosport, www.cdfpromosport.fr, vous propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats… 

CALENDRIER

13-14/05 – Croix en Ternois – ASM Croix en Ternois
10-11/06 – Pau Arnos – Moto Club Pau Arnos
01-02/07 – Alès – Alès Pôle Espoir
22-23/07 – Le Mans – ASM ACO 24H
05-06/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
26-27/08 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Médias
  • Fournisseurs Officiels
Dunlop
YamahaFrance EquipementKN Filters
Moto Revue
Riding SensationIxonTournay DistributionDynojet