Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
07 - 08 avril 2018
LEDENON
NOGARO

communiqués
11.09.16.
PROMOSPORT : FIN DES DÉBATS 2016

’est sous le soleil du circuit de Nogaro que ’est jouée la finale des Coupes de France Promosport. L’étape organisée par l’ASM Armagnac Bigorre sous la coupe de la FFM a mis un terme à la saison 2016 des amateurs de vitesse moto. Leaders et challengers se sont livrés une ultime bataille ce week-end du 10 et 11 septembre pour le plus grand plaisir des spectateurs présents sur le tracé gersois.

 

PROMOSPORT 1000

COURSE 1 : BELLE VICTOIRE POUR DUCHENE

Tout est encore possible pour les pilotes favoris et également les plus rapides lors des essais : Luc BIBOLLET (BMW) et Jonathan HUGOT (Yamaha). ’est le pilote de la Yamaha n°34 qui prend les devants lors du départ, il est suivi de Luc BIBOLLET et (Kawasaki), tous deux dans la même seconde. Ce dernier remonte sur BIBOLLET dans le 3ème tour puis sur HUGOT dans le tour suivant !

GOESTCHY passe la ligne de chronométrage du 4ème tour en tête suivi de près par HUGOT et BIBOLLET sous la menace d’ (Yamaha), (Suzuki) et (Yamaha).

Après quelques tours, les 5 pilotes dominent toujours les débats mais BIBOLLET semble le plus rapide, il emmène un peloton toujours plus dense. ANZELINI et DUCHENE se bagarrent férocement pour la seconde place devant MAGEOT et HUGOT. Sur les derniers tours Anthony ALIERN (Kawasaki) signe une superbe remontée pour pointer en 5ème place devant HUGOT, le pilote de la Kawasaki n°4 attire l’attention de tout le paddock en produisant une superbe course !

Dans les derniers tours, BIBOLLET est rétrogradé en 3ème place, ’est DUCHENE qui mène la danse en position de pointe devant MAGEOT. Après avoir résisté à des attaques insistantes provenant de ses poursuivants, remporte la victoire devant et Luc BIBOLLET. termine au pied du podium devant Anthony ALIERN et Jonathan HUGOT.

Après cette course pleine de suspense, HUGOT, BIBOLLET et DUCHENE sont encore tous les 3 « titrables ». Rendez-vous en course 2 pour déterminer le vainqueur !

COURSE 2 : MAGEOT POUR LA COURSE, HUGOT POUR LE TITRE !

Superbe départ pour Luc BIBOLLET qui ’envole et boucle le premier tour avec plus d’une seconde d’avance sur ses poursuivants. Jonathan GOESTCHY (Kawasaki) ne peut pas en dire autant, pourtant parmi les pilotes « têtes d’affiche », il part à la faute dans les premiers virages et termine sa saison sur une chute, dommage.

Derrière le leader, , vainqueur la veille, lui emboite le pas, il est très vite rejoint par qui produit une course extrêmement rapide et ’illustre à la seconde place. Le pilote du MC Annemasse dispute alors la 3ème position à Jonathan HUGOT.

Aux avant-postes, la lutte est de haute volée entre MAGEOT et BIBOLLET ! Sur la ligne de chronométrage, MAGEOT prend l’avantage sur le pilote de la BMW n°16 et ’envole en tête. Quelques tours plus tard, ’est aux attaques de que Luc BIBOLLET doit faire face. Le pilote BMW cède une nouvelle fois sa place, et doit affronter les foudres de HUGOT. À la mi-course, DUCHENE – BIBOLLET – HUGOT forment un groupe roulant dans la même seconde, mais les trois pilotes en route pour le titre doivent se départager…

À trois tours de l’arrivée, DUCHENE se rapproche du pilote de tête et BIBOLLET augmente lui aussi la cadence. Le pilote de la BMW n°16 sait qu’il joue la couronne nationale ! Dans le dernier tour, MAGEOT-DUCHENE et BIBOLLET sont roues dans roues et rallient l’arrivée dans cet ordre. Jonathan HUGOT termine au pied du podium, une place qui lui permet de remporter les Coupes de France Promosport 1000 !

Au classement général, Jonathan HUGOT (197 points) termine la saison en tête à quelques points seulement devant Luc BIBOLLET (191 points) et (182 points).

 

PROMOSPORT 600 

COURSE 1 : GLOIRE À CORNUT

Guillaume POT (Yamaha), auteur de la pole position, signe un très bon départ. Le pilote de la Yamaha n°69 doit absolument marquer de « gros points » pour espérer se retrouver sur le podium de fin de saison. À sa suite, Noël ROUSSANGE (Triumph) et (Yamaha) impriment également un bon rythme.

Dans le troisième tour, (Kawasaki), en embuscade, prend le meilleur sur (Yamaha), ce dernier se retrouve alors dans la ligne de mire de (Yamaha) et Billy CORNUT (Yamaha).

Au fur et à mesure des tours, POT creuse l’écart sur ses poursuivants.

Le paddock a également les yeux braqués sur qui pointe au 10ème rang. Le pilote de la Yamaha n°8 doit absolument marquer des points pour conserver sa 3ème place au classement général !

Depuis la 6ème position, CORNUT accélère et prend l’ascendant sur MANSAT puis SARRABAYROUSE et enfin THIBAULT pour pointer en 3ème position. SARRABAYROUSE, déjà titré depuis l’épreuve de La Bresse, dispute alors le pied du podium avec THIBAULT. Les pilotes n°96 et 9 remontent sur CORNUT et ROUSSANGE…un exploit est-il possible ?

À quelques tours de la fin, le quatuor ROUSSANGE – CORNUT – THIBAULT – SARRABAYROUSE est en pleine bataille pour la seconde place derrière POT. ’est qui sort vainqueur de cette joute et ’apprête à rejoindre le leader. Le pilote n°9 ne semble pourtant pas suffisamment déterminé pour aller chercher la tête, contrairement à Billy CORNUT qui revient en flèche et ’empare de la seconde place. Dans son élan, le pilote de la Yamaha n°191 profite du dernier tour pour arracher la première place et terminer sur la plus haute marche du podium devant POT. Finalement, assure la 3ème place devant et Noël ROUSSANGE.

À noter, décroche la 7ème place, ce qui lui permet de conserver sa 3ème place du classement général…à suivre en course 2 !

COURSE 2 : CORNUT AGILE, ’IMPOSE

À l’extinction des feux, Guillaume POT et Noël ROUSSANGE prennent immédiatement la tête du peloton. , parti depuis la deuxième ligne, est l’auteur d’un très bon départ et pointe à la 3ème position en début de course juste devant Billy CORNUT et .

Après quelques tours, MANSAT dans l’incapacité de tenir le rythme, descend au 5ème rang laissant CORNUT pointer en 3ème position devant THIBAULT. Malheureusement, quelques instants plus tard, MANSAT part à la faute et en reste là. ROUSSANGE est lui aussi forcé de stopper les débats ce qui bouscule la hiérarchie de tête. Guillaume POT reste aux commandes suivi de Billy CORNUT et . Ceux-ci évoluent sous la menace de Lucien ABELLAN (Yamaha) et Clément GRANZOTTO (Yamaha), deux pilotes expérimentés et capables de prouesses qui roulent dans la même seconde.

À noter, la présence de en 6ème place. Le pilote de la Yamaha n°8 doit absolument décrocher la 3ème place de la course ’il souhaite maintenir une place identique au classement général !

Sur la deuxième partie de course Lucien ABELLAN réalise une très belle performance et ’empare de la 3ème place, puis de la seconde pour aller ’imposer face à POT dans l’avant dernier tour ! Ce dernier, victime d’un problème mécanique est obligé d’abandonner la course et offre sur un plateau la 3ème place du podium de la saison 2016 à DOUTRE.

Dans le dernier tour, au prix d’une superbe remontée, est en passe de jouer des coudes avec Lucien ABELLAN relégué à la seconde position par Billy CORNUT. Malheureusement, ABELLAN – DOUTRE- THIBAULT chutent à quelques virages du drapeau à damiers ! Un fait de course qui modifie considérablement la hiérarchie, Billy CORNUT passe la ligne d’arrivée en tête devant Clément GRANZOTTO et Thibaut NAGORSKI (Suzuki) jusque-là en observation.

Au classement général déjà titré, termine la saison avec 264 points. Billy CORNUT (184 points) et (131 points) complète le podium après avoir réalisé une fin de saison en apothéose !

 

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : SANCHEZ PREMIER, DESMARIS SACRÉ  

Cédric DESMARIS (Honda) signe un excellent départ pour cette avant-dernière course de la saison ! Malheureusement pour lui, Romain PAPE (Honda) reprend les commandes pour terminer le premier tour en tête. Le pilote n°35 sait qu’il joue le titre dans cette course ! Les deux concurrents sont accompagnés de Gabriel SANCHEZ (Honda), (Honda) et Ludovic DESCOURS (Honda) pour former un groupe très compact de 5 pilotes, roulant dans la même seconde.

La hiérarchie se bouscule et à la mi-course, SANCHEZ tire son épingle du jeu pour installer sa Honda n°31 en tête. Il résiste difficilement aux assauts de ses poursuivants qui semblent ne pas déloger de leurs positions, une seule exception : DESCOURS qui est relégué au second plan.

À 3 tours du drapeau à damiers, DESMARIS prend la tête mais SANCHEZ relance les débats dans le tour suivant et pointe en tête à 2 tours de la fin. ERUAM, conscient de son potentiel, reste dans la roue du n°13, à la 3ème position. PAPE, au 4ème rang, est en embuscade…peut-il lâcher la bride pour terminer en tête ?

Le dernier tour est décisif pour les 4 pilotes ! Finalement, après une superbe bataille dans les «  du lac », Gabriel SANCHEZ termine la course en tête devant Cédric DESMARIS qui ’empare également du titre ! La 3ème place est à mettre aux crédits de . Excédé, Romain PAPE termine sa course au pied du podium, après avoir touché le sacre du bout des doigts.

COURSE 2 : DESMARIS SE PAYE LA TÊTE   

Excellent départ pour Cédric DESMARIS qui va dominer les débats dans le premier tour et prendre quelques longueurs d’avance dans le second. Romain PAPE et Gabriel SANCHEZ restent dans sa roue mais se font rapidement distancer. (Honda) revient également au contact et relègue le pilote de la Honda n°31 au 4ème rang pour coller à la roue de Romain PAPE.

Déjà titré la veille mais insatisfait, le pilote n°13 creuse l’écart avec ses poursuivants. Mais Gabriel SANCHEZ parti depuis la 4ème position remonte MEIGNAN et PAPE pour tenter de rattraper le leader… une opération sans succès.

À 4 tours de la fin, le pilote de la Honda n°35, jusque-là dans l’aspiration de SANCHEZ, prend le meilleur sur son prédécesseur. PAPE ne parvient pas à garder cette seconde place qu’il cède à nouveau à SANCHEZ dans le tour suivant. Les deux pilotes se livrent à un véritable ballet d’échanges de place jusqu’à ce que SANCHEZ prenne ses distances.

Au passage sous le drapeau à damiers, Cédric DESMARIS coupe la ligne d’arrivée en tête seule et assoie sa place de vainqueur de la Promo 500 Cup ! Gabriel SANCHEZ termine sur la seconde place du podium devant qui ’empare de la 3ème marche du podium après une bataille acharnée dans les «  du lac » avec Romain PAPE. Fou de rage, le pilote de la Honda n°35 termine une nouvelle fois au pied du podium.

Au classement général Cédric DESMARIS est vainqueur des Coupes de France Promosport 500 Cup avec 298 points. Romain PAPE (243 points) ’empare de la seconde place devant Gabriel SANCHEZ (195 points) qui décroche la 3ème place lors cette dernière étape de Nogaro.

 

PROMOSPORT 400 

COURSE 1 : BIEN JOUÉ DE CANCELLIS

À la fois auteur de la pole position et du meilleur départ, Enzo DE LA VEGA (Yamaha) prend l’avantage dès le début de course mais il est vite rattrapé par Dorian DA-RÉ (Yamaha) et Valentin GRIMOUX (Yamaha) dans les tours suivants. Les trois pilotes roulent carénages contre carénages, tout se joue à chaque virage, aucun leader se précise.

En embuscade en début de course, Hugo DE CANCELLIS (Yamaha) profite de la bataille en tête pour ’emparer de la première position et donner le ton à la mi-course laissant ses trois poursuivants lutter pour le podium.

À 2 tours de la fin DE CANCELLIS résiste à DE LA VEGA et Valentin GRIMOUX, ces derniers se rendant coup pour coup. Dorian DA-RÉ pointe en 4ème position et met lui aussi la pression en tête. Malheureusement, la chute de Koen VAN DER STRAETEN (KTM), vient mettre fin aux débats avec un drapeau rouge sorti par la Direction de Course.

Le classement reste inchangé, Hugo DE CANCELLIS monte sur la première marche du podium suivi de Enzo DE LA VEGA et Hugo DE CANCELLIS.

COURSE 2 : VICTOIRE DE GRIMOUX, DE CANCELLIS SECOND

Le départ et le premier tour sont à mettre aux crédits de Dorian DA-RÉ. Le pilote de la Yamaha n°57 est suivi du poleman déjà titré Enzo DE LA VEGA. En 3ème position, Valentin GRIMOUX bataille avec Thibault PARALS (Yamaha), le pilote n°53 sait qu’il joue la deuxième place du classement général face à Hugo DE CANCELLIS alors 6ème !

Après 3 tours, DE LA VEGA ’empare des rênes de la course, GRIMOUX prend l’aspiration du pilote n°27 laissant DA-RÉ en 3ème position. Une situation que vient bousculer Hugo DE CANCELLIS, le jeune pilote revient en flèche depuis la 6ème place pour prendre le meilleur sur DA-RÉ puis DE LA VEGA et terminer l’explication de texte en délestant GRIMOUX de sa place de leader !

Le pilote de la Yamaha n°53 garde son objectif en tête et revient aux avant-postes devant DE CANCELLIS dans le tour suivant. Les deux pilotes entament un duel intense, le suspense est palpable pour la seconde place du classement général et la tête de course. Ils doivent cependant rester aux aguets car Dorian DA-RÉ, qui a pris le meilleur sur le vainqueur du Promosport 400 cette année, monte en puissance et se rapproche des leaders.

En toute fin de course, DE CANCELLIS – GRIMOUX – DA-RÉ roulent groupés dans 3 dixièmes à plus de 5 secondes de DE LA VEGA…tout se joue dans le dernier tour pour le trio de tête.

Quel enthousiasme et quelle joie dans les yeux du père de Valentin GRIMOUX qui voit son fils passer la ligne d’arrivée en tête et signer la seconde place au classement général ! Il termine la course devant DE CANCELLIS à 0’013 et DA-RÉ à 0’220 ! DE LA VEGA termine au pied du podium sans avoir été inquiété.

Au classement général Enzo DE LA VEGA termine la saison avec 298 points. Valentin GRIMOUX (231 points) monte sur la seconde marche du podium devant Hugo DE CANCELLIS (223 points).

 

PROMO SÉNIOR 

COURSE 1 : LORILLON VAINQUEUR, COTTARD TITRÉ

Très bon départ pour Erik NACIMIENTO (Kawasaki), le local de l’étape pointe en tête dans les premiers tours aux côtés de Loic LORILLON (Yamaha) et Stéphane DRYE (Yamaha). À noter la chute de Christian CORNELIS (Kawasaki) dans le 2ème tour alors qu’il était à la 9ème place. Le pilote de la Kawasaki n°6 ne marquera donc pas de points lors de cette première course… (Suzuki), actuel leader du classement, peut en profiter pour ’emparer du titre…bilan quelques tours plus tard !

Le peloton de tête évolue devant (Kawasaki) et , les deux pilotes bataillent pour la 4ème place mais COTTARD sait désormais qu’il peut se contenter d’assurer pour être sacré en terre gersoise.

À la mi-course : changement de leader ! LORILLON dicte sa loi mais NACIMIENTO reste dans sa roue, lui-même sous la menace de DRYE. Les trois pilotes terminent la course dans cet ordre suite à la chute de qui entraine un drapeau rouge et l’arrêt de la course par la Direction de Course à 3 tours du drapeau à damiers.

décroche une 4ème place synonyme d’un nouveau titre en catégorie Promo Sénior !

COURSE 2 : 2-0 POUR NACIMIENTO  

La deuxième course part sans , ce qui laisse un « trou » sur la grille de départ, visiblement favorable à Loic LORILLON. Le pilote de la Yamaha n°91 ’illustre dans les premiers tours en 3ème place derrière Stéphane DRYE en position de pointe et Erik NACIMIENTO au second rang. , délesté de la pression pour le titre, reste en embuscade en 4ème position.

Après quelques tours, NACIMIENTO prend ses marques, ’empare de la 1ère place et creuse l’écart sur ses poursuivants. Après 5 tours de course, la chute d’un pilote oblige la Direction de Course à sortir le drapeau rouge.

Les affaires reprennent, quelques minutes plus tard, pour 7 tours, avec une grille de départ identique au classement du tour précédent l’interruption de course. Le résultat final de la course sera déterminé au cumul des deux parties.

Le deuxième départ est en faveur de LORILLON qui ’empare de la tête, suivi de NACIMIENTO et DRYE. À 4 tours du drapeau à damiers, NACIMIENTO, leader en première partie de course, récupère son dû et creuse l’écart sur ses adversaires. Le pilote de la Yamaha n°59 ’impose à plus de 4 secondes ! Dans l’avant-dernier tour, DRYE prend le meilleur sur LORILLON et passe la ligne d’arrivée second. Loic LORILLON termine au 3ème rang après avoir résisté à , un classement qui reste inchangé après le cumul des deux parties de course.

Au classement général, remporte la victoire sur l’année avec 193 points. Malgré son absence des podiums ce dernier week-end, Christian CORNELIS (149 points) conserve sa deuxième place devant Jean-Paul ODERIO qui termine 3ème avec 137 points.

 

PROMO DÉCOUVERTE

COURSE 1 : TOUT POUR SOULA

Après avoir signé le meilleur départ, Bastien SOULA (Honda) réalise une superbe course qu’il passe en tête de bout en bout tout en résistant à la menace de Julien FOUREST (Yamaha). Le pilote de la Honda n°13 monte sur la plus haute marche du podium après avoir distancé FOUREST de près de 3 secondes.

La 3ème place se joue entre Mikael ARGENTIN (Kawasaki) en 1000 et Vincent FERRE (Triumph) en 600. Finalement, la lutte reste à l’avantage de la « grande », la Kawasaki passe la ligne d’arrivée à la 3ème position devant la Triumph de FERRE.

COURSE 2 : SOULA CONFIRME  

La seconde course de la garde des débutants en vitesse moto va se jouer une nouvelle fois entre Bastien SOULA, Julien FOUREST et Mikael ARGENTIN. Les trois pilotes prennent le large dans les premiers tours et creusent l’écart avec leurs concurrents.

SOULA et FOUREST ’échangent la première place au fil des virages tout en se séparant de la Kawasaki d’ARGENTIN. Mais un fait de course vient redistribuer les cartes, ARGENTIN chute à 4 tours du drapeau à damiers ! Richard MONTCHALIN (Yamaha) en profite pour ’emparer de la 3ème place sous la menace d’Aurélien ROUET (BMW).

En fin de course, Bastien SOULA maintient une courte avance et termine à la première place devant Julien FOUREST. Après une bagarre pour la 3ème place, Aurélien ROUET l’emporte sur Richard MONTCHALIN et complète le podium.

 

SUIVEZ LES COUPES DE FRANCE PROMOSPORT 2016

Le site internet, dédié aux Coupes de France Promosport, www.cdfpromosport.fr, vous propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Médias
  • Fournisseurs Officiels
Pirelli
YamahaFrance EquipementKN Filters
Moto Revue
Riding SensationIxonTournay DistributionDynojet