Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
26 - 27 août 2017
NOGARO
LEDENON

communiqués
02.04.17.
SUCCÈS POUR NIGON ET POT EN TERRE GARDOISE

La première étape des Coupes de France Promosport, organisée par le MC Lédenon sous l’égide de la FFM, a conquis près de 300 pilotes ce week-end des 1er et 2 avril. Sous le sceau du sport moto, les premiers favoris apparaissent aux yeux du public. Avec deux doublés en Promosport 600 et en Promo 400, et des victoires très disputées dans les autres catégories, la saison 2017 ’annonce palpitante !

PROMOSPORT 1000 : BELLE PREMIÈRE POUR NIGON 

Le départ tant attendu de la catégorie reine est donné en fin de journée. Parmi les stars des 1000cc, le paddock note le départ rapide d’ (Suzuki) depuis la 3ème ligne qui ’illustre à la 3ème position en fin de premier tour. En position de pointe, Johan NIGON (Yamaha) et MONBAZON (Kawasaki) tiennent les rênes de la course dans les premiers tours. Les deux leaders observent (Yamaha), le local de l’étape, revenir à pleine vitesse sur .

À domicile, SOUCHON fait les affaires de SARRABAYROUSE et le relègue au 4ème rang, le pilote de la Yamaha n°65 continue sur sa lancée pour venir réclamer la seconde place à NIGON. Dans la foulée (Yamaha), très rapide pendant les essais, chasse également SARRABAYROUSE de la 4ème position et vient jouer des coudes avec NIGON.

À la mi-course, le quatuor de tête DE LAVILLE MONBAZON – SOUCHON – CRAMER – NIGON imprime un rythme difficile à suivre pour SARRABAYROUSE qui ne semble plus pouvoir postuler au podium.

Dans les derniers tours, DE LAVILLE MONBAZON qui paraissait pourtant dominer, subit successivement les assauts de NIGON, CRAMER et SOUCHON. Le quatuor offre alors un spectacle de haute voltige jusque dans le dernier tour où SOUCHON part malheureusement à la faute et « tire tout droit » laissant le prestige du podium à ses adversaires. ’est finalement Johan NIGON qui ’en sort avec les lauriers et passe la ligne d’arrivée en tête suivi de près par . MONBAZON complète le podium devant .

Suite à son erreur, « limite les dégâts » et termine à la 7ème place. 

PROMOSPORT 600 

COURSE 1 : PREMIERS POINTS POUR POT  

Parti depuis la pole position, (Yamaha) prend un très bon départ mais il est secondé par un Romain PAPE (Yamaha), déterminé ! Sa fougue permet d’ailleurs au deuxième des Coupes de France Promo 500 2016, de pointer en tête dans les premiers tours. Quelques instants plus tard, les deux leaders partent malheureusement à la faute et chutent !

La place est alors libre pour Guillaume POT (Yamaha) et Leo BAUTA (Yamaha). Après une courte bataille, BAUTA, à l’aise sur le circuit gardois, ’envole et creuse l’écart sur son adversaire. Avec plus de 17 secondes d’avance, le pilote de la Yamaha n°23 est sur un nuage mais il commet une erreur et se retrouve brutalement relégué à la 5ème position. Guillaume POT évolue alors seul en tête, avec une marge de sécurité de 10 secondes sur (Yamaha). POT conserve son rythme rapide et ’impose confortablement devant BACHELIER.

(Yamaha) et Aurélien CHEVALLIER (Honda), respectivement en 3ème et 4ème position à 4 tours du drapeau à damiers, font face à un Leo BAUTA surmotivé suite à son erreur de pilotage ! Malheureusement pour PELEGRIN et CHEVALLIER, « l’ex-leader » est parvenu à garder intacte son esprit combatif et ’empare de la 3ème position. Après avoir géré son pilotage en fin de course, BAUTA « sauve les meubles » et termine sur la dernière marche du podium.

COURSE 2 : COUP DOUBLE POUR POT

Désabusé par le départ rapide de Guillaume POT qui « fait l’extérieur » aux pilotes de la première ligne, aborde le premier virage en tête tout en résistant difficilement au pilote de la Yamaha n°69. Dès le début du 3ème tour, ’est pourtant bien POT qui reprend le contrôle. À la bataille pour la 3ème place, Kévin TRUEB (Honda), (Kawasaki) et Romain PAPE prennent la mesure de leurs prédécesseurs.

Après quelques tours, POT creuse l’écart sur RIZZA, lui-même mis en difficulté par TRUEB. Ce dernier auteur à plusieurs reprises du meilleur temps en course, prend le meilleur sur RIZZA et tente de recoller à POT. Au 4ème rang, PAPE et THIBAULT se livrent un duel sans merci !

Fait de course qui redistribue les cartes, Kévin TRUEB part à la faute. Il ne reprend la piste qu’en 21ème position à 2 tours du drapeau à damiers, tout espoir de podium est définitivement perdu pour le pilote de la Honda n°34. Guillaume POT termine alors la course seul et ’impose sans avoir été inquiété. monte sur la 2ème marche du podium avec plus de 18 secondes de retard sur le vainqueur. La 3ème place se négocie entre et Romain PAPE. Après ’être rendu coup pour coup avec son opposant, PAPE ’élève au 3ème rang un tour avant la chute d’un pilote qui entraine la sortie d’un drapeau rouge par la Direction de Course. Le fait de course vient clore les débats, ce qui permet à PAPE de compléter le podium devant .

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : VAUCHER REVIENT DE LOIN

’est en suivant le poleman, Ludovic DESCOURS (Honda), que les pilotes de la catégorie Promo 500 Cup ’élancent pour la première course finale du week-end. Depuis la seconde ligne, Gabriel SANCHEZ (Honda) et Baptiste ESTADIEU (Honda) signent également un bon départ et prennent en chasse le leader. À l’inverse de Willem ZIMMERMANN (Honda), parti depuis la 3ème position, est relégué en milieu de tableau.

Dans le premier tour, Gabriel SANCHEZ prend les commandes de la course et devance Ludovic DESCOURS, Baptiste ESTADIEU et Arnaud DELORME (Honda). Le quatuor reste très compact dans les premiers tours puis (Honda), en 5ème position, se rapproche d’Arnaud DELORME pour finalement prendre le meilleur sur ce dernier.

À la mi-course, SANCHEZ tente de prendre ses distances sur le peloton mais il est finalement rattrapé par ERUAM qui se détache de DESCOURS, ESTADIEU et DELORME. Dans les derniers tours, les deux leaders observent la remontée agressive de Benjamin VAUCHER (Honda). Parti depuis la 5ème ligne, le pilote n°92 accélère et prend l’ascendant sur DELORME, ESTADIEU puis DESCOURS pour aller chercher le duo de tête. VAUCHER atteint finalement son objectif et ’impose au détriment d’ERUAM et SANCHEZ qui terminent la course en 2ème et 3ème position. Le pied du podium est finalement réclamé par David EL BEZ (Honda) qui revient en fin de course sur DESCOURS, DELORME et ESTADIEU, respectivement 5ème, 6ème et 7ème.

COURSE 2 : DESCOURS SANS DÉBATS

’est un départ uniforme qu’offre l’ensemble des gladiateurs du Promosport ! ’est donc logiquement que Ludovic DESCOURS, le poleman, prend les commandes du début de course poursuivi par Baptiste ESTADIEU qui n’a pas pu prouver sa valeur lors de la course de la veille.

Derrière les deux hommes forts, ’est un groupe composé de Gabriel SANCHEZ, , , Benjamin VAUCHER, David EL BEZ et Samuel TRUEB (Honda) qui se disputent la 3ème place. VAUCHER, décidément très à l’aise depuis sa première victoire, prend les rênes du peloton et distance peu à peu ses adversaires, tous en bataille pour la 4ème position.

Régulier et rigoureux, DESCOURS confirme sa place de favori et ’impose avec près de 5 secondes d’avance sur ESTADIEU. La 3ème place revient à VAUCHER qui, pour rappel, ’est élancé depuis la 5ème ligne. Dans la trace du vainqueur de la première course, Gabriel SANCHEZ et Samuel TRUEB parviennent à prendre l’ascendant sur David EL BEZ, et pour se classer 4ème et 5ème.

PROMOSPORT 400 : DE CANCELLIS, TROP RAPIDE POUR DA-RÉ

Ça démarre fort pour Théo EISEN (Yamaha) qui ’élance depuis la seconde place et boucle le premier tour en position de pointe ! Malheureusement, le leader chute dans le tour suivant et délaisse la tête de course au profit de Vincent CARRIE (Yamaha), Dorian DA-RÉ (Yamaha) et Robert HUGO (Yamaha). Hugo DE CANCELLIS, pourtant poleman, signe un départ difficile mais ’illustre et revient sur ses prédécesseurs depuis la 5ème position. Le paddock peut décidément compter sur le pilote de la Yamaha n°64 pour être parmi les hommes forts de la catégorie !

À la mi-course, DE CANCELLIS mène toujours les débats et creuse l’écart sur un groupe de composé de 5 pilotes, Dorian DA-RÉ, Robert HUGO, Vincent CARRIE, Alan MUEL (Yamaha) et Vincent GAUTHEREAU (KTM), en bagarre pour la deuxième place.

Plus habile que ses concurrents, DA-RÉ se désunit du groupe et réduit l’écart avec DE CANCELLIS dans les derniers tours. Auteur du meilleur temps à 2 tours du drapeau à damiers, DA-RÉ peut-il espérer une première place ?

Malgré une belle fin de course pour ce dernier, ’est bien DE CANCELLIS qui l’emporte et monte sur la plus haute marche du podium devant DA-RÉ. Vainqueur de la joute au sein du groupe des poursuivants, Alan MUEL impose finalement son rythme dans le dernier tour et ’empare de la 3ème place devant Hugo ROBERT, Vincent CARRIE et Vincent GAUTHEREAU.

PROMOSPORT 125 

COURSE 1 : GIRARDET RÉSISTE À VAUDRY

La jeunesse du Promosport ’élance pour la première course du dimanche sur une piste déclarée mouillée. Hugo GIRARDET prend un excellent envol depuis la seconde ligne, le pilote de la Yamaha n°70 imprime un rythme soutenu par ses concurrents, Amael LEMAITRE (Yamaha) et Alexis LAMIRE (Yamaha). Le poleman, Lucien VAUDRY (Yamaha), auteur d’un premier tour prudent se contente de suivre le peloton de tête.

Le quatuor mène la course de bout en bout mais la hiérarchie interne ne reste jamais fixe…après de multiples passes d’armes, VAUDRY, sérieux et appliqué, prend le meilleur sur LAMIRE et LEMAITRE. Dans le dernier tour, GIRARDET résiste aux assauts de VAUDRY et ’impose sur le circuit gardois. Derrière-eux, LEMAITRE part à la faute et est relégué au second plan tandis que LAMIRE chute dans le dernier tour. ’est donc leurs poursuivants Vincent BERNY (Yamaha) et Louis LAGRIVE (Yamaha), le fils de l’illustre Champion, Matthieu LAGRIVE, qui cristallisent l’attention du public.

Après une rude bataille jusque dans la dernière ligne droite, Louis LAGRIVE conclue finalement la course devant Vincent BERNY et monte sur la 3ème marche du podium.

COURSE 2 : GIRARDET SUR LE FIL

Le paddock peut dire que les premiers instants de courses sont à mettre au crédit de Vincent BERNY qui part depuis le fond de grille et se retrouve en tête dès les premiers tours ! Le leader provisoire doit pourtant tenir tête à Hugo GIRARDET, le vainqueur de la course matinale vise le doublé pour ce premier week-end des Coupes de France Promosport.

Derrière le duo BERNY-GIRARDET, les positions ’échangent entre Sylvain MARKARIAN (Yamaha), Lucien VAUDRY, Amael LEMAITRE et le jeune Robin HOSSEY (Yamaha). Sur les derniers tours, la tête du petit groupe semble se jouer entre HOSSEY et VAUDRY qui ’éloignent et creusent légèrement l’écart sur MARKARIAN et LEMAITRE. Cependant, au regard des dernières passes d’armes entre les 4 pilotes, aucun pronostic ne paraît viable…le suspense pour la 3ème place est à son maximum tout au long de la course !

Resté au coude à coude avec le leader durant l’exercice, ’est en véritable surprise que GIRARDET passe la ligne d’arrivée en tête, reléguant BERNY au second rang. Imprévisible, MARKARIAN négocie ses trajectoires à la perfection et ’empare de la 3ème place avec seulement un millième d’avance sur VAUDRY. HOSSEY et LEMAITRE héritent quant à eux, de la 5ème et 6ème place.

PROMO SÉNIOR : BEAU RETOUR DE CUZIN !

La première ligne constituée de Gérald MUTEAU (BMW), Stéphane DRYE (Yamaha) et (Kawasaki) signe un très bon départ mais ’est le pilote de la Kawasaki n°69 qui tire son épingle du jeu. CUZIN mène les débats sur la première partie de course suivi d’un MUTEAU déterminé à l’emporté ! Au 3ème rang, Stéphane DRYE est dans la ligne de mire de Christian CORNELIS (Kawasaki). Ce dernier revenu depuis le milieu de grille, poursuit son effort et place sa Kawasaki en 3ème position. À sa suite, (Yamaha) prend l’aspiration et relègue Stéphane DRYE au 5ème rang.

GUYON, véritablement à l’aise, fait parler sa fougue et subtilise la 3ème position à CORNELIS. Le pilote de la Yamaha n°57, résolu à faire parler la poudre, en profite pour se rapprocher de CUZIN et MUTEAU, eux-mêmes séparés d’à peine une demi-seconde. À la mi-course, les 3 hommes roulent quasiment roue dans roue à plus de 5 secondes de CORNELIS…le podium serait-il d’ores et déjà en train de se dessiner ?

CUZIN a définitivement trouvé ses marques sur le circuit de Lédenon, il creuse un écart confortable de 3 secondes sur ses prédécesseurs et ’impose. Auteur de nombreux assauts sur la BMW de MUTEAU, GUYON ne parvient pourtant pas à ’emparer de la seconde place. Gérald MUTEAU termine deuxième à moins d’un dixième de qui complète le podium.

À noter, (Suzuki), vainqueur du Promo Sénior 2016, ne prend pas le départ suite à un ennui mécanique en demi-finale. 

PROMO DÉCOUVERTE

COURSE 1 : LELIEVRE NE FAIT PAS DE DETAILS

Auteur d’un départ explosif, Joffray LELIEVRE (Yamaha) fait le holeshot avant la chute d’un pilote entrainant la sortie d’un drapeau rouge par la Direction de Course et une courte pause dans les débats.

La course repart quelques minutes après pour 8 tours et LELIEVRE, au guidon de sa 600cc, réitère son exploit ! Il domine la course de bout en bout sans ménager ses prédécesseurs et ’impose. À sa suite, un groupe composé de Remy BUCHLER (Kawasaki) en 1000cc, Florian AVAZERI (Yamaha), Romain REY (Yamaha) et Benjamin FERRE (Yamaha) en 600cc offre un spectacle de qualité pour la seconde place.

Au fil des tours, les 600cc perdent du terrain au profit de Joris VOIRIN (Kawasaki) qui revient aux côtés de son compatriote en 1000cc. Finalement, ’est bien BUCHLER et VOIRIN qui terminent en 2ème et 3ème position. Benjamin FERRE sera le seul pilote du groupe suiveur à se distinguer et se classe 4ème devant (Suzuki).

COURSE 2 : BUCHLER CHASSE LELIEVRE

Quelle performance de la part de Joffray LELIEVRE qui ’illustre une nouvelle fois dès le départ, le pilote Yamaha porte manifestement bien son nom ! Celui-ci ’élance au-devant de la 1000cc de Remy BUCHLER et de la 600cc de Romain REY. Pourtant second lors de la première course, Florian AVAZERI ne prend pas le départ l’après-midi, un détail important qui profite à d’autres comme Joris VOIRIN à la suite du peloton de tête.

Après quelques tours et un BUCHLER en forme qui prend le meilleur sur LELIEVRE, la Direction de Course sort le drapeau rouge suite à la chute d’un pilote.

Le course repart ensuite pour 8 tours, cette fois le départ est en faveur de Joris VOIRIN qui pointe en tête devant LELIEVRE, BUCHLER et REY. La hiérarchie est bousculée dans les tours suivants et ’est BUCHLER qui conclut la course à la première place, suivi de LELIEVRE. Romain REY monte sur la dernière marche du podium après avoir destitué Joris VOIRIN de la 3ème position à 3 tours du drapeau à damiers.

SUIVEZ LES COUPES DE FRANCE PROMOSPORT 2016

Le site internet, dédié aux Coupes de France Promosport, www.cdfpromosport.fr, vous propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

CALENDRIER

29-30/04/09 – Carole – Motors Event
13-14/05 – Croix en Ternois – ASM Croix en Ternois
10-11/06 – Pau Arnos – Moto Club Pau Arnos
01-02/07 – Alès – Alès Pôle Espoir
22-23/07 – Le Mans – ASM ACO 24H
05-06/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
26-27/08 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Médias
  • Fournisseurs Officiels
Dunlop
YamahaFrance EquipementKN Filters
Moto Revue
Riding SensationIxonTournay DistributionDynojet