LE MANS

communiqués
23.07.17.
PREMIER TITRE ET SPECTACLE DE HAUTE VOLTIGE AU MANS

390 pilotes étaient engagés pour la 6ème étape des Coupes de France Promosport, organisée par l’Automobile Club de l’Ouest sous l’égide de la FFM, sur le circuit Bugatti du Mans. Bien qu’il reste encore deux manches cette saison, le Promosport fête déjà son premier Vainqueur 2017 en la personne de Guillaume POT en catégorie Promosport 600.  

 

PROMOSPORT 1000 : CORNUT DÉTERMINÉ   

Pourtant parti à la 4ème place sur la grille, (Suzuki) très explosif, capitalise sur ses qualités au départ pour devancer dès la fin du premier tour Billy CORNUT (Yamaha) et (Yamaha). La direction de course indique rapidement qu’une pénalité de 10 secondes, pour départ anticipé, sera appliquée à en fin de course.

(Suzuki) et Johan NIGON (Yamaha) assurent également le spectacle pour le compte de la 4ème place, quand CORNUT prend tous les risques pour venir chercher SARRABAYROUSE sous la passerelle Dunlop. La Yamaha N°191 prend l’ascendant sur la Suzuki N°96 au huitième tour, SOUCHON, physiquement 3ème  mais virtuellement 8ème ne démérite pas. ’est donc Johan NIGON qui occupe la 3ème place devant et (Yamaha).

À deux tours de l’arrivée, surprend Billy CORNUT et reprend l’avantage, au moment où les premiers retardataires sont en ligne de mire. Le licencié du MC Bas en Basset, en embuscade, compte bien profiter des dernières opportunités pour repasser devant le co-leader au classement provisoire. ’est dans le dernier tour, au niveau des «  » Bleus que CORNUT joue son va-tout et parvient à passer SARRABAYROUSE. Seulement 87 millièmes séparent les deux pilotes sur la ligne d’arrivée. CORNUT ’est remarquablement imposé devant SARRABAYROUSE dont l’objectif premier était de distancer . Johan NIGON, quant à lui, complète le podium.

du MC Annemasse, termine au pied du podium, devant , qui malgré sa pénalité est bien resté dans sa course pour glaner quelques points précieux dans son duel qui l’oppose au classement provisoire à

Bonne opération pour qui compte désormais 121 points, devant et ses 114 points, Jérémy CRAMER pourtant discret ce week-end, reste installé à la 3ème position avec 75 Points.

 

PROMOSPORT 600 

COURSE 1 : FITTE ENGRANGE DES POINTS

Après avoir été contraint de changer un pneu, Guillaume POT (Yamaha) doit partir en fond de grille. Ce handicap n’affecte pas pour autant la détermination de POT qui boucle son premier tour après avoir rattrapé 50% du plateau, il pointe désormais à la 21ème position.

En tête de la course, ’est Clément FITTE (Yamaha) qui négocie le meilleur départ et termine le premier tour devant Thibaut NAGORSKI (Suzuki), Aurélien CHEVALLIER (Honda), (Yamaha) et (Kawasaki). Malheureusement pour ce dernier, le troisième tour lui sera fatal au niveau du virage du raccordement, la Kawasaki N°9 chute et voit ses chances de podium ’envoler.

A la mi-course, Guillaume POT poursuit sa remontée fantastique et pointe à la 5ème place, seules quelques secondes le séparent désormais de son adversaire direct , la Yamaha N°89 va-t-elle contenir les attaques de la Yamaha N°69 ? En tête de course, FITTE en profite pour signer le meilleur temps en 1’43’’298 et creuse l’écart à chaque tour sur CHEVALLIER et NAGORSKI qui se disputent la 2ème place.

À deux tours de l’arrivée, Guillaume POT prend le meilleur sur et met tout en œuvre pour se rapprocher d’Aurélien CHEVALLIER, le podium paraît accessible. Cependant la chute impressionnante, mais heureusement sans gravité de Florent DESPEYROUS (Yamaha) au virage du raccordement, conduit la direction de course à présenter le drapeau rouge. Clément FITTE termine logiquement vainqueur devant Thibaut NAGORSKI et Aurélien CHEVALLIER. Guillaume POT doit se contenter de la 4ème place, (Yamaha) pointe à la 5ème.

COURSE 2 : POT CHAMPION 

Excellent départ de Thibaut NAGORSKI, qui lui permet de prendre de vitesse le poleman Clément FITTE au virage Dunlop. Aurélien CHEVALLIER, , Guillaume POT sont tous en embuscade. Le premier tour particulièrement disputé, fait les affaires de Aurélien CHEVALLIER qui vire en tête devant Guillaume POT, et .

Aurélien CHEVALLIER, très à l’aise sous la pluie, enchaîne les tours rapides et semble prendre le large sur Guillaume POT. Sans doute surmotivé par l’enjeu, POT, pouvant être titré dès la fin de cette course, impressionne et prend de plus en plus de risques pour revenir sur CHEVALLIER.

Guillaume POT verra ses efforts récompensés puisqu’au 6ème tour la Yamaha N°69 prend l’avantage et file vers la 8ème victoire de la saison, devant , très en vue durant cette course et Aurélien CHEVALLIER, régulier. se retrouve à la 4ème place devant Romain PAPE, 5ème.    

Grâce à cette nouvelle victoire, Guillaume POT est sacré Vainqueur des Coupes de France Promosport. Il compte aujourd’hui 250 Points, Thibaut NAGORSKI est pour le moment second avec 130 Points. Clément Fitte, 3ème avec 121 Points.

 

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : APRÈS UNE BELLE BATAILLE, SANCHEZ L’EMPORTE SUR VAUCHER

Bien qu’ayant signé la pole position, (Honda) ne parvient pas à préserver son avantage dans le premier tour, Benjamin VAUCHER (Honda) et Gabriel SANCHEZ (Honda) lui ayant grillé la priorité. Les 3 pilotes ne tardent pas à ’illustrer et à se détacher de leurs poursuivants Baptiste FELGEROLLES (Honda) et (Honda).

Au sein de la triangulaire de tête, la bataille fait rage, Gabriel SANCHEZ, Benjamin VAUCHER et ’échangent régulièrement la place de leader tout en accentuant l’écart avec les autres pilotes, le portant à plus de 20 secondes en fin de course. La hiérarchie sera respectée jusqu’au drapeau à damier, malgré un dernier tour particulièrement disputé, Gabriel SANCHEZ l’emporte d’une courte tête, devant Benjamin VAUCHER, très incisif, et . Ludovic DESCOURS (Honda) ’empare de la 4ème place devant , 5ème.

COURSE 2 : ERUAM AU FINISH

La pluie a décidé de ’inviter dans les débats, les pilotes disposeront de 7 tours pour se départager. Dès le départ, et Gabriel SANCHEZ prennent rapidement les commandes de cette course, creusant progressivement l’écart sur leurs poursuivants. Derrière, le groupe composé de AYNIÉ, VAUCHER, DESCOURS et FELGEROLLES se bat pour remonter sur les deux leaders.

La Honda N°31 accentue ses efforts et distance peu à peu la Honda N°92. Gabriel SANCHEZ file en tête et pense prendre alors une sérieuse option sur la victoire. Cependant, durant les 2 derniers tours, les pilotes retardataires ont permis à ERUAM et DESCOURS de recoller au duo de tête. Finalement ’est qui tire son épingle du jeu et devance Ludovic DESCOURS, Gabriel SANCHEZ termine quant à lui sur la 3ème marche du podium. Benjamin VAUCHER termine 4ème et se hisse à la 5ème place. 

Benjamin VAUCHER conserve sa place de leader au classement provisoire avec 235 Points, Gabriel SANCHEZ qui réalise la belle opération du jour est 2ème avec 227 points. , 3ème place avec 192 Points.

 

PROMOSPORT 400 

COURSE 1 : DE CANCELLIS ENCORE

Martin BELLEMBOIS (Yamaha), bien décidé à contrarier les plans de Hugo DE CANCELLIS (Yamaha), ’adjuge la pole position en 2’03’’388 devant Mathias MICHAUD (Yamaha) et Romain DORÉ (Yamaha). À noter que la Yamaha n°64, qui a tout gagné depuis le début de saison, ne pointe qu’à la 14ème place sur la grille de départ. 

Rapidement, un groupe de 4 pilotes, composé de Hugo ROBERT (Yamaha), Romain DORÉ (Yamaha), Martin BELLEMBOIS, Vincent GAUTHEREAU (KTM), ’illustre. Tous roulent dans la même seconde et aucun ne semble pouvoir se détacher. La tête de course assure le spectacle avec des changements de leader à chaque tour et des trajectoires qui se croisent sans cesse. Encore une fois la catégorie Promo 400 prouve que l’issue est indécise jusqu’à la ligne d’arrivée.

Pour que le spectacle soit complet, on peut compter sur Hugo DE CANCELLIS, qui remonte un à un ses adversaires et vient ’immiscer dans le groupe de tête. DE CANCELLIS ne tarde pas ensuite à revenir sur les leaders et à prendre la tête de la course. Le licencié du MC Avignon Vaucluse parvient à signer une nouvelle victoire devant Hugo ROBERT et Martin BELLEMBOIS. Romain DORÉ ayant chuté dans le dernier tour laisse ainsi le champ libre à Vincent GAUTHEREAU qui ’empare de la 4ème place, Théo EISEN (Yamaha) termine 5ème.

COURSE 2 : BELLEMBOIS MET FIN À LA SÉRIE DE CANCELLIS  

Deuxième pole du week-end pour Martin BELLEMBOIS qui ’élance devant Mathias MICHAUD et Romain DORÉ, la Yamaha n°15 vire en tête au virage Dunlop mais se fait rapidement dépassée au Chemin aux Bœufs par Hugo ROBERT, auteur d’un excellent départ. 

Hugo DE CANCELLIS ’adjuge la 3ème place au deuxième tour et ’emploie activement pour revenir sur ROBERT et DORÉ, ce qu’il ne tardera pas à faire au Raccordement après une belle estocade. Le groupe reste néanmoins très compact et ’en suit une série de changements de leader. Au quatrième tour, DE CANCELLIS, se fait chahuter et passe de la 1ère à la 5ème place au bénéfice de ROBERT, qui vire en tête suivi de BELLEMBOIS, GAUTHEREAU et DA-RÉ (Yamaha).

Il nous a habitué à des remontées impressionnantes, et ne déroge pas à la règle ici au Mans, DE CANCELLIS remonte de nouveau à la 2ème position dans les roues de ROBERT. DA-RÉ complète ce duel à 3 et mène la vie dure à l’actuel leader de la catégorie, le jeune Hugo DE CANCELLIS. 

Installé en tête, Hugo ROBERT entend bien remporter cette course malgré un écart très serré avec Hugo DE CANCELLIS, ce dernier abat ses dernières cartes dans les «  » bleus. Les deux Hugo se touchent, ROBERT ne repartira pas, DE CANCELLIS, quant à lui, terminera 11ème.  Première contre-performance de la saison de la part de Hugo DE CANCELLIS, malheureusement pour lui il ne réalisera par le « Grand Chelem ».

BELLEMBOIS en profite et file en tête jusqu’à la ligne d’arrivée, suivi de DA-RÉ et GAUTHEREAU. Derrière, ’est Vincent CARRIE qui prend la 4ème place, et Alan MUEL finit 5ème.

Malgré une étape en demi-teinte, Hugo DE CANCELLIS, conserve une confortable avance au classement provisoire avec 267 points, devant Vincent GAUTHEREAU, 162 Points et Dorian DA-RÉ, 146 points

 

PROMOSPORT 125 

COURSE 1 : DRYE ACTE 1 

Le poleman en 2’20’’106, Colin DRYE (Yamaha) pointe en tête à la Dunlop, devant Vincent BERNY (Yamaha), et Robin HOSSEY (Yamaha), qui, du haut de ses 12 ans, est quasiment en équilibre sur un pied au moment du départ. Encore un jeune talent à surveiller. À la fin du premier tour, au niveau du Chemin aux Bœufs, DRYE ne peut contenir les assauts de HOSSEY et lui cède la première place. Le leader au classement provisoire, Sylvain MARKARIAN (Yamaha), pointe à la 3ème place. 

À noter la belle performance de Louis LAGRIVE (Yamaha), qui poursuit sa progression à chaque manche des Coupes de France Promosport, et montre qu’il va falloir compter sur lui pour jouer un rôle parmi les meilleurs. Le fils de Matthieu compte déjà 2 podiums à son actif cette saison et a signé de très beaux chronos tout au long de la course.

Au bout de cinq tours, un groupe de 6 pilotes, mené par Colin DRYE, creuse l’écart. Vincent BERNY, Sylvain MARKARIAN, Robin HOSSEY, Lucien VAUDRY (Yamaha) et Louis LAGRIVE vont compter jusqu’à 10 secondes d’écart sur leurs poursuivants. À trois tours de l’arrivée, la pluie décide de ’inviter dans les débats. Les conséquences ne se font malheureusement pas attendre. Louis LAGRIVE, alors 5ème, et Alexis LAMIRE (Yamaha), chutent, obligeant la direction de course à présenter le drapeau rouge.

Le classement est donc figé, Colin DRYE l’emporte devant Vincent BERNY. Sylvain MARKARIAN se place 3ème, devant Robin HOSSEY, valeureux 4ème. Louis LAGRIVE est quant à lui crédité de la 5ème place.

COURSE 2 : DRYE ACTE 2

Colin DRYE part en tête devant Vincent BERNY, Sylvain MARKARIAN, Robin HOSSEY, et Amaël LEMAITRE. Dans le 2ème Tour, DRYE parvient à prendre plus d’une seconde d’avance portant son écart à 2,5 secondes sur HOSSEY, qui a dans sa roue la paire LEMAITRE – BERNY.

La bataille fait rage entre ces 3 pilotes, qui voient revenir Sylvain MARKARIAN, bien décidé à en découdre également. De son côté, régulier et appliqué, le leader Colin DRYE part en cavalier seul, avec plus de 5 secondes sur ses poursuivants. La Yamaha N°59 conserve son avance jusqu’au drapeau à damier, du haut de ses 14 ans Colin DRYE ne boudait son plaisir à la descente du podium. 

Derrière, le leader actuel de la catégorie, Robin HOSSEY, et Lucien VAUDRY chutent dans le dernier tour, ce qui fait les affaires de Vincent BERNY qui prend la 2ème place et Amaël LEMAITRE, la 3ème. Eluan CARADEC termine 4ème suivi de Alexis LAMIRE, 5ème.

Sylvain MARKARIAN conserve sa place de leader provisoire au classement avec 207 points devant Vincent BERNY 193, et Robin HOSSEY 192 points.

 

PROMO SÉNIOR 

Stéphane NEFF, auteur d’un très bon départ, ’empare rapidement de la tête de la course, devant Jocelyn HARS, Gérald MUTEAU, et Olivier ULMANN. Après quelques tours, HARS et NEFF augmentent le rythme et tiennent à distance le groupe de poursuivants. A la mi-course, Jocelyn HARS accentue encore son effort et compte bientôt 4 secondes d’avance sur Stéphane NEFF, qui décide de ne pas prendre plus de risques, et préfère assurer sa 2ème place.

’est pour la 3ème place que la bataille fait rage entre MUTEAU, CUZIN et ULMANN qui se rendent coup pour coup. Comme pressenti, Jocelyn HARS ne sera pas inquiété et remporte la course devant Stéphane NEFF. L’actuel leader au classement provisoire, , doit se contenter de la 3ème place. Gérald MUTEAU termine à la 4ème position devant Olivier ULMANN, 5ème.

est toujours solidement installé en tête du classement provisoire, avec 214 points, devant Gérald MUTEAU, crédité de 105 Points et Stéphane NEFF, 104 Points.

  

PROMO DÉCOUVERTE 

COURSE 1 : BRZEZNIAK POUR UNE BELLE VICTOIRE

Surfant sur une belle série de victoires, dont les dernières en date à Alès, Remy BUCHLER (Kawasaki) signe de nouveau la pole sur le circuit Bugatti. Pole position, parfaitement exploitée puisqu’il vire en tête dès la courbe Dunlop.

Au troisième tour, BUCHLER, bien qu’ayant creusé l’écart sur ses poursuivants, fait un « tout droit » et se retrouve relégué à la 9ème place.  (Yamaha), Frédéric BRZEZNIAK (Suzuki), Kevin RALLIER (Kawasaki), Cyrille PIVAULT (Kawasaki) et Ludovic DUBOIS (Kawasaki) en profitent et mènent la course. Dans la foulée de cet épisode, BUCHLER ne semble pas avoir dit son dernier mot, et signe le meilleur tour en course en 1’45’’682.

Une chute, heureusement sans gravité, impliquant les pilotes N°20, Christophe DESGOURDES (Yamaha) et la N°50 Yann REMARS (Kawasaki), conduit la direction de course à présenter le drapeau rouge. Une nouvelle procédure de départ est donnée, et les pilotes ’élanceront pour cinq tours jusqu’au drapeau à damier.

Le 2ème départ est bien négocié par l’ensemble des pilotes, BUCHLER, enfermé dans un groupe compact, doit redoubler d’efforts et prendre un maximum de risques pour revenir sur la tête de course. Malheureusement pour lui, le N°30 n’est pas gâté par le destin aujourd’hui et fait de nouveau un « tout droit ». Il dégringole au classement jusqu’à la 12ème place, et ne parviendra pas à retrouver les leaders, ’est une course à oublier pour le pilote ASPI Racing. 

Une escadrille de « chasse » composée de BRZEZNIAK, RENIER, Kevin LAGET (Suzuki), PIVAULT, RALLIER assure le spectacle. BRZEZNIAK prend rapidement l’ascendant sur RENIER au Chemin aux Bœufs et creuse progressivement l’écart signant le meilleur temps en 1’44’’889.

Il ne sera pas rattrapé jusqu’au drapeau à damier, le podium sera complété dans l’ordre par : RENIER, 2ème, auteur de belles manœuvres dans les derniers tours, et de RALLIER, 3ème. LAGET et PIVAULT, terminent au pied du podium respectivement 4ème et 5ème.

COURSE 2 : PIVAULT POUR 1 MILLIÈME

Rémy BUCHLER et Cyrille PIVAULT ont rapidement pris les commandes de la course. Après deux tours, ils distancent de plus de 4 secondes le groupe emmené par Jonathan ZEDDAM (Suzuki), suivi de Frédéric BRZEZNIAK, Kévin LAGET et Ludovic DUBOIS.

Malgré le combat incessant que se livre BUCHLER et PIVAULT, la Kawasaki N° 77 ne parvient pas à trouver la faille sur la N°30. Le Pilote ASPI Racing devance toujours le licencié de l’ASM ACO pourtant à « domicile ». L’abnégation semble être l’une des principales qualités de Cyrille PIVAULT, car ’est au huitième tour, sur une énième attaque qu’il prend le dessus sur BUCHLER, ce dernier n’a pas dit son dernier mot et reprend les commandes au tour suivant. ’est alors que PIVAULT signe le meilleur temps en 1’44’430, et ’empare par la même occasion de la tête de course.

Le dernier tour met les nerfs à rude épreuve et la pression est à son comble entre les 2 pilotes, si bien qu’un seul tout petit millième de seconde, au drapeau à damier, parviendra à les départager. Cyrille PIVAULT l’emporte donc devant Rémy BUCHLER et Frédéric BRZEZNIAK.

 

SUIVEZ LES COUPES DE FRANCE PROMOSPORT 2017

Le site internet, dédié aux Coupes de France Promosport, www.cdfpromosport.fr, vous propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats…

CALENDRIER

05-06/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
26-27/08 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Médias
  • Fournisseurs Officiels
Pirelli
YamahaFrance EquipementKN Filters
Moto Revue
Riding SensationIxonTournay DistributionDynojet