Appuyez sur le bouton partager dans en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK

Florian Pelegrin conforte sa place de second au Mans!

Communiqués

Après une longue nuit de route je suis en forme pour les 2 séances d’essai du jeudi où je vais me remémorer le circuit et trouver les bons réglages. Le vendredi, les 2 séances ne se déroulent pas trop mal, même si je suis encore loin des chronos pour rouler devant… Je n’arrive pas à imprimer le rythme sur ce circuit très rapide et sans grande difficulté technique. Les qualifications : Je pars pour rouler toute la séance et je suis en 6ème position jusqu’à la dernière minute où je fais un bond à la 8ème place à plus de 3 secondes de la Pole. Il m’est impossible de rouler vite tout seul sur ce circuit, vivement la course j’ai envie de faire taire tout ceux qui se « moquent » de ma performance ! Mon Chrono : 1’58’’7 Pole position :1’55’’5 La finale 1 : Je suis donc au milieu de la 3ème ligne, ça fait loin pour sortir du 1er virage en tête. Les feux passent au vert, je me défends bien et sors de la  chicane « Dunlop » à la 4ème place! Je donne vraiment tout ce que j’ai, je tente une attaque pour la 3ème place, ça passe ! Maintenant je suis dans la roue des 2 premiers, pendant quelques tours on se double avec le 2ème.  A  mi course je passe 2ème et je remonte rapidement sur le 1er. Dans l’avant dernier tour une petite erreur me pousse à la faute et m’oblige à passer par le bac à gravier, je perds 4 secondes sur le 1er et me retrouve 3ème.dans la même seconde que le 2eme et le 4eme ! Je passerai sous le damier en 3ème position ! Plutôt satisfait de ma course où j’ai fais une grosse remontée et une belle bagarre pour défendre ma place sur le podium, mais surtout un très bon chrono 2 secondes plus vite que lors des qualifications! Mon Chrono : 1’56’’8 Meilleur tour en course (leader) : 1’56’’3   La finale 2 : Je reprends un très bon départ et pointe à la 4ème place au 1er virage. Le même scénario que durant la 1ère  manche : je suis 3ème à l’entame du second tour, le 1er et déjà bien parti car j’ai perdu du temps à doubler. Il accentue son avance pendant que je perds du temps à essayer de prendre la 2nd place. Les attaques sont nombreuses et nous sommes un groupe de 9 pilotes pour le podium, derrière le 1er qui nous a oublier et qui roule 1 seconde plus vite au tour (1.57.22 pour 1.58.663) C’est une course folle où je prends beaucoup de plaisir ! Je repasse de 2ème à  6ème en 1 virage, repasse 3ème au suivant et ça, pendant toute la course ! Avec des attaques parfois limite pour chaque pilote où nous avons bien failli ne pas finir la course… mais c’était fun ! Au dernier tour je repasse 2ème, et je me dis que ça va être bon : je vais arriver a prendre un peu de distance, en vain. Pierre Sambardier et sa redoutable kawazaki GPZ (la seule du plateau) me dépose littéralement dans la ligne droite (normale pour ce modele( d’origine plus puissant que la Honda) et me colle une cinquantaine de mètre au bout. Il m’est impossible de le reprendre au frein même si je m’en rapproche pas mal, sauf que cela me fait perdre de l’élan et je repasse 4ème. Ce dernier tour est très disputé, on ne se fait pas de cadeau, c’est « vraiment costaud » au point où on arrive à se toucher avec d’autres motos ! Arrive le dernier virage où je fais en sorte de garder ma 4ème place dans la roue du 3ème et du 2ème. Je m’accroche avec mon poursuivant, (photo à l’appui) où plutôt il s’accroche à moi…difficile de vraiment savoir ce qu’il s’est passé. Ma moto bouge mais je ne tombe pas, lui ainsi que 2 autres pilotes sont pris dans la chute. Je passe la ligne d’arrivée en 4ème position ! Je suis encore satisfait malgré cette 4ème  place, à 10 seconde du 1er et dans la même seconde du 2ème au 6ème .J’ai réussis à m’imposer lorsqu’il le fallait et à assurer pour ne pas chuter. C’est la 1ère  fois que je fais une couse de ce genre et je ne redemande qu’à en refaire car j’ai réellement pris du plaisir, c’était un vrai jeu même si nous avons perdu du temps a chaque tours (autour d’une seconde par tour) Merci à tous les concurrents qui ont participé à ce spectacle et je souhaite bon rétablissement aux pilotes touchés lors de la chute, ainsi qu’au nombreux autres pilotes ayant chuté dans le weekend end ! Je suis désormais à 40 points de retard du leader mais je conforte ma place de 2nd. RDV à Magny-Cours les 3 et 4 aout où le mot d’ordre est : lâcher les chevaux ! Sur info de Florian Pelegrin #38 en Promo 500 Cup