Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Matthieu Bruneau : content dans le Nord!

Communiqués

Après le sud nous voici rendu dans le nord, plus précisément sur le circuit de Croix en Ternois dans le Pas de Calais. N’y voyez là aucune similitude avec un film. Nous sommes donc arrivés en convoi le mercredi en fin de journée. Je dis convoi, car pour cette épreuve mes parents et ma famille m’accompagnent ainsi que Tanguy et ses parents.

Le jeudi, lors des premières séances d’essais libres je réapprends le tracé, car pendant l’hiver il y a eu une petite modification et du coup les chronos s’en ressentent car on roule 1seconde moins vite. Le jeudi après midi ça va mieux et j’améliore mes temps du matin. Pour rappel l’année dernière mon meilleur temps du week-end avait été 59’2.  Au cours de ces premiers essais je fais le tour en 59 secondes.

Le vendredi matin la pluie vient perturber un peu les essais libres, si bien que je  ne roule pas le matin car c’est trop humide pour rouler en pneus secs et pas assez pour les pneus pluies. Je me décide donc à rouler vers midi sur piste mixte car je me dis que si le reste du week-end doit être comme cela, autant prendre ses marques avant.

L’après midi le soleil est de retour et nous pouvons rouler sans soucis. Puis comme d’habitude nous présentons la moto et l’équipement aux différents contrôles.

Samedi matin le temps est très mitigé. Pour la séance qualificative les conditions de piste ne nous permettent pas de passer des pneus pluies et c’est donc sur une piste mixte que je réalise ma qualification, (heureusement j’avais testé la veille). Je me qualifie en 20 position pour la course de l’après midi. L’après midi justement, la course se déroule sur une piste déclarée humide car la pluie est présente. Je prends un mauvais départ si bien que je suis pointé dernier au premier virage. Je me mets vite dans le rythme et remonte un à un les concurrents, mais la course ayant été réduite de 3 tours car déclarée humide je finis en 16ème position après avoir remonté 14 places. Sauf qu’il prenait les 11 premiers pour la finale A. Je participerai donc à la finale B le dimanche matin où ils repêcheront les 6 premiers.

Dimanche matin je pars en 9ème position sur la grille. Je rate encore mon départ et me retrouve 15 ou 16 au premier virage. Mais là il y à une triple chute devant moi et je suis obligé d’écarter totalement pour éviter les motos et me retrouve donc aux alentours de la 25ème position. Je suis derrière un groupe qui est moins vite que moi mais je n’arrive pas à passer. En effet une autre chute sur le dernier virage fait que nous sommes sous régime du drapeau jaune à cet endroit et donc interdiction de doubler ici, sauf que c’est l’un des rares endroits du circuit ou l’on peut doubler. SI bien que pendant 4 tours je dois patienter derrière ce groupe. Au tour 5 je peux passer et commence donc ma remontée en signant au passage mon meilleur temps en 57’9 soit 1’3 plus vite que l’année dernière sur un tracé moins rapide. Je finis à la 13ème position, donc pas repêché mais quand même très content du week-end, car j’ai progressé sur le sec et je suis très à l’aise sur des conditions de pistes délicates, et ce, grâce à l’ABS qui équipe ma CBR 1000.

 Le prochain rdv est fixé au 1er  et 2 juin sur le tracé de Nogaro.

Je remercie mes partenaires sans qui cette saison ne pourrait avoir lieu en commençant par toute l’équipe d’Espace Moto, Loïc de chez Motul, Marc de chez Artytech, Stéphane et Bénédicte de chez Select Poids lourds, Raphaël de l’Equip, Gilbert de chez Tomaris/Proxin, Eric Delcamp pour les suspensions, mais également HJC, FMA assurance, SMP, France équipement, Ermax et le Moto Club Angevin, et aussi mes parents et Carole.

Sur info de Matthieu Bruneau #49 en Promo 1000