Newsletter :

Bulletin

Actualités

CdF Promosport à Ledenon (30) : le titre pour Salchaud, la victoire pour Polesso

article posté le 3 septembre 2012

Le marathon de l’été des Coupes de France Promosport touche à sa fin avec cette épreuve organisée par le MC Ledenon qui marque l’avant dernière course d’une saison riche en émotions et en spectacle.

Connu pour son côté vallonné et technique, le circuit de Ledenon a pris une dimension plus difficile à cause du fort vent présent le samedi et qui a bien gêné tout le monde. Le dimanche, le soleil est toujours de la partie mais le vent n’est plus handicapant.

Les essais qualificatifs
Les Promo 500 Cup sont les premiers à tester la piste venteuse. Après avoir été pendant pratiquement toute la séance le seul pilote à rouler en 1:36,  Nicolas Souchon se fait prendre sa place dans la dernière minute par Arnaud Dejean qui boucle son dernier tour en 1 :36.423 soit 341 millièmes de mieux. Patrice Di Gregorio et Jérôme Hazart complètent ce top 4 très serré en roulant tous les deux en 1:37.1 et en étant séparés que de 73 millièmes. Julien Gillet, le leader de la catégorie signe le 5ème temps à moins d’une seconde de la pole.

Dans la première série des 600 Promo, Romain Maitre (Yamaha) passe sous la barre des 1:29 et améliore à deux reprises pour finir avec un temps en 1:28.166. Frédéric Zaragoza (Yamaha) tente de faire pareil mais ne parvient pas à faire mieux que 1:29.029. Venu faire un pige dans cette catégorie, Guillaume Montessuit (Kawasaki) qui roule habituellement en Trophée Pirelli ne semble pas gêné par la transition puisqu’il prend le 3ème temps en 1:29.861. Jean-Baptiste Arrondeau (Yamaha) prend la 4ème place. Samuel Camier n’a pas pu boucler un tour suite à une chute survenue en toute début de séance.
Dans la seconde série, Kevin Longearet  se montre une nouvelle fois très rapide en roulant en 1:28.766. Didier Vincent (Yamaha) et Alexandre Mottet (Kawasaki) tentent de le déloger mais restent à 4 dixièmes. Ces deux pilotes ont réalisé des chronos très proches puisqu’ils ne sont séparés que de 5 millièmes. Florent Manniez qui revient en Promosport après une longue absence due à une blessure prend le 4ème temps à 0.762 seconde de la pole.
Au cumul des séries, Maitre devance Longearet, Zaragoza et Vincent.

En 1000 Promo, Nicolas Salchaud (Kawasaki) roule sans pression maintenant puisque, comme le prévoit le règlement, vu le ratio entre le nombre d’engagés et la capacité de la piste, il y aura des demi-finales et une finale en Promo 1000. Ainsi, il ne reste plus que 80 points à attribuer et, avec 84 points d’avance sur le second, Salchaud est donc titré et rejoint notamment Olivier Ulmann dans le cercle très fermé des pilotes ayant remporté la catégorie 600cc et la catégorie 1000cc.

Dans la première série de ces 1000 Promo, Salchaud mène les débats au début avec un temps en 1:27.152 mais Mathias Chabany persévère et boucle un tour en 1:27.188. Dans les derniers instants, Julien Mathon (Kawasaki) se place entre les deux pilotes Kawasaki en 1:27.592. Ils forment un trio de tête en 1:27. Les 6 pilotes suivants roulent en 1:28 avec dans l’ordre : Jonathan Goetschy (Kawasaki), Xavier Deletrez (Kawasaki), Arnaud Duvigneau (Kawasaki), Yannick Pierre (Kawasaki).
Dans la seconde série, ils sont 3 à rouler en 1:27. Peter Polesso (MV Agusta) est le plus rapide en 1:27.385. Invité surprise de la catégorie, Benjamin Herat (Kawasaki) prend la 2ème place juste devant Mathieu Charpin (Yamaha). Marc Pasquinucci (Kawasaki) et Jérôme Danton (Kawasaki) complètent le top 5.
Au cumul des séries, Chabany signe le meilleur temps devant Polesso, Mathon et Herat. Salchaud n’a que le 6ème temps.

Les Promo Découverte prennent la suite afin d’établir les deux groupes de niveaux. Dans la première série, Arnaud Bourgeois (Honda) est un cran au dessus de ses poursuivants directs que sont Fabien Gabrielian (Kawasaki), Maxime Julien (Yamaha) et Mickael Fonteymont (Yamaha). Comme on pouvait s’y attendre, les 1000cc semblent plus à leurs aises sur le circuit Gardois où, dans les montées, la puissance aide à faire la différence.
Dans la seconde série, le niveau est plus homogène avec un quatuor de tête qui se tient en moins de 9 dixièmes. Thomas Albagnac (Suzuki) est un local qui connaît la problématique du vent et signe le meilleur temps. Il est suivi par Nicolas Mattei (Kawasaki), un autre local du MC Ledenon. Julien Hilare (Suzuki) place la première 600 du plateau en 3ème position.
Au cumul des séries, Albagnac devance Bourgeois et Mattei. Ils constituent la première ligne de la grille de départ pour le groupe A. Pour le groupe B, la première ligne est composée de Philippe Cramaro (Honda), Christophe Loiry (Suzuki), Jean-Pierre Gastaldi (Yamaha).

L’après midi débute avec les 125 PréGP / 125 Promo. Longtemps en tête, Maxence Burato se fait détrôner du haut de la feuille des temps par Martin Renaudin pour une grosse demie seconde. Burato a même failli perdre la 2ème place face à Laurent Chabal mais il lui manque 3 centièmes pour passer devant. Corentin Brenon, le vainqueur de cette catégorie est 5ème à 1.7 seconde de la pole.
En 125 Promo, Félix Peron se glisse parmi les Pré GP pour prendre la meilleure place de la catégorie. Bastien Chevallereau prend le 2ème temps mais à 1.3 seconde de celui de Peron. Léo Meunier semble un peu incommodé et se retrouve à pratiquement 4 secondes de la pole.

Les demi-finales
Lorsque la capacité de la piste et le nombre d’engagés dans une catégorie ne permettent pas d’établir une seule grille de départ, des demi-finales sont organisées avec à la clé des points pour les 3 premiers. Les 1000 et les 600 sont concernés ce week-end par ces demi-finales.

Dans la 1ère demi-finale des Promo 1000, Julien Pilot a un souci et est obligé de partir de la dernière ligne. De son côté, Mathieu Charpin réalise le meilleur départ juste devant Jonathan Goetschy. Julien Mathon a raté son départ et pointe 4ème à l’issue du premier tour. Mathias Chabany revient sur l’homme de tête en 4 tours et se colle à lui pendant 2 tours avant de le doubler. Chabany enchaîne les tours rapides mais Charpin reste au contact. Goetschy et Mathon se disputent la 3ème place et sont rejoints par Fernand Dos Santos (Kawasaki). Devant, Charpin reste dans la roue de Chabany avec des écarts très serrés souvent inférieur au dixième. Ils ont creusé un écart conséquent sur leurs poursuivants. Dans le 11ème tour, Mathon et Dos Santos doublent Goetschy qui ne trouve pas la réplique. A deux tours de l’arrivée, Charpin porte une attaque décisive et remporte la course devant Chabany et Mathon.
Dans la seconde ½ finale, Peter Polesso s’est fait une grosse chaleur après avoir calé au départ. Il part bon dernier et entame une remontée héroïque. De son côté, Nicolas Salchaud en profite pour prendre les commandes de la course. Il creuse instantanément l’écart et laisse les autres s’expliquer à bonne distance. Xavier Deletrez mène le groupe de chasse composé de Nicolas Guichette-Debord (Kawasaki), Aymeric Castella Pressburger (Kawasaki), Benjamin Herat et Yannick Pierre (Kawasaki). Ce dernier remonte vite dans le groupe pour en prendre les commandes au 5ème tour. Pendant ce temps, Polesso est revenu en 11ème position. Salchaud gère avec un peu plus de 3 secondes d’avance tandis que Pierre tente l’échappée en vain puisque Deletrez reste bien accroché à lui. Au 12ème tour, Polesso revient sur Deletrez et le double dans le dernier tour pour arracher le point de la 3ème place. Salchaud et Pierre ont franchit la ligne d’arrivée juste avant lui.
Pour la grille de départ de la finale de demain, Mathieu Charpin partira en pole position devant Nicolas Salchaud et Mathias Chabany.

Romain Maitre prend le meilleur départ de la 1ère ½ finale des 600 Promo. Frédéric Zaragoza le talonne suivi de Fabien Waldura (Yamaha), Jonathan Hugot et Alexandre Mottet. Rapidement, Maitre et Zaragoza s’échappe du peloton. Parti dernier suite à sa chute aux essais, Samuel Camier fait un départ extraordinaire en gagnant 15 places dans le premier tour. Au 5ème tour il pointe à la 6ème place. Devant, Zaragoza continue à suivre comme son ombre Maitre avec des écarts très petits de 1 à 2 dixièmes en fonction des tours. Parti à la faute au 9ème tour, Waldura ne peut concrétiser sa 3ème place qui revient à Guignard. Au 9ème tour, Camier se retrouve juste derrière Guignard et le double 2 tours après. Dans le dernier tour, Zaragoza relâche la pression au moment du jeu des dépassements des retardataires et assure sa seconde place. Camier réalise l’exploit de finir dans le trio de tête en étant parti dernier et sauve un point.
Dans la seconde demi-finale, malgré le fait que Kevin Longearet entre en tête dans le premier virage, il n’en sort qu’après tout le monde avec plus de 24 secondes de retard. Suite à sa chute, Longearet entame une superbe remontée. Devant, Florent Manniez, Guillaume Montessuit et Didier Vincent se disputent la première place. A mi course, le trio de tête reste très compact en 6 dixièmes. Revenu en 14ème position Longearet est d’ores et déjà qualifié pour la finale. Pour Montessuit, les attaques de Manniez sont de plus en plus difficiles à retenir et, au 10ème tour, Manniez prend les rênes en doublant Montessuit. Vincent l’imite instantanément et poursuit sont duel avec Manniez. Les deux hommes creusent l’écart sur Montessuit dans les derniers tours. Manniez résiste et franchit la ligne d’arrivée avec une demie seconde d’avance sur Vincent. Longearet finit 7ème.
Pour la finale de demain, Romain Maitre partira de la pole avec Florent Manniez et Frédéric Zaragoza à ses côtés. Didier Vincent, Guillaume Montessuit et Samuel Camier complètent la 2ème ligne tandis que Longearet s’élancera de la 5ème ligne.

Les finales
La journée se termine avec la première finale des Promo 500 Cup. Nicolas Souchon prend le meilleur départ devant Patrice Di Gregorio, Arnaud Dejean et Jérôme Hazart. Au tour suivant, Dejean a pris le commandement. Pendant 4 tours le quarté de tête reste soudé mais, au 7ème tour, Dejean commence a creusé un petit écart de 1.3 seconde. Il grignote quelques dixièmes de plus dans les tours suivant tandis que Souchon et Di Gregorio s’expliquent, toujours sous les yeux de Hazart. Ce dernier part à la faute dans le 9ème tour. Souchon garde l’avantage et comble son retard dans les derniers tours. Derrière eux, Julien Gillet, le leader du classement provisoire, est en bagarre avec Florian Pelegrin, Dominique Pénicaud et Olivier Testa. Le dernier tour est magnifique avec la lutte entre les 3 pilotes pour la victoire qui finit par revenir à Dejean pour 83 millièmes face à Souchon et Di Gregorio. Julien Gillet s’impose en 4ème position face à Pelegrin et Testa. Pénicaud, après un petit passage par terre, termine la course avec le point de la 15ème place.

Le vent a bien diminué en intensité en ce dimanche matin pour le départ de la 1ère finale 125 PréGP / 125 Promo. Martin Renaudin prend le meilleur départ devant Maxence Burato et Laurent Chabal. Plus rapide que le reste du plateau, ces 3 garçons vont vite se détacher des autres. Chabal attaque dès le début de course et passe successivement ses adversaires pour prendre les commandes à l’entame du second tour. Renaudin reste bien au contact mais Burato se fait petit à petit lâcher. Au 9ème tour, Renaudin repasse devant mais Chabal réplique au tour suivant. Esseulé en 3ème position, Burato compte plus de 4 secondes d’avance sur un trio (Brenon, Langlois et Mansart) qui livre une intense bataille pour les places d’honneur. Jusqu’au bout les écarts sont infimes et c’est avec seulement 62 millièmes d’avance que Laurent Chabal signe la première victoire de sa jeune carrière. Renaudin et Burato complètent le podium tandis que Brenon termine 5ème derrière Langlois.
En 125 Promo, la malchance frappe Bastien Chevallereau qui tombe en panne juste avant le départ. Félix Peron en profite pour mener la course de bout en bout et prendre des gros points au championnat. Maxime Hertzberg fait une course solide avec Peron tout le temps dans sa ligne de mire mais sans vraiment avoir pu l’inquiéter. Complètement décroché, Léo Meunier complète le podium.

Dans le groupe A des Promo Découverte, Thomas Albagnac ne profite pas de sa pole position et rate un peu son départ. Arnaud Bourgeois réussit bien le sien et démarre la course en tête. Albagnac se reprend et boucle le 1er tour à 3 dixièmes du leader. Après un peu d’observation, quelques tentatives et la faille est trouvée au 4ème tour. Plus rapide, Albagnac prend le large et laisse Bourgeois, Gabrielian et Cornelis s’expliquer pour le reste du podium. Bourgeois finit par se détacher aussi dans le 9ème tour. Dans les derniers tours, Nicolas Mattei vient prétendre au podium mais c’est sans compter sur la pugnacité de Cornelis qui s’impose sur la 3ème marche du podium après le passage sur la ligne du chronométrage d’Albagnac et Bourgeois.

Dans le groupe B des Promo Découverte, parti 4ème, Yannick Sabio réalise un départ canon et boucle le premier tour en tête. Philippe Cramaro, Thomas Boutin et Jean Pierre Gastaldi le talonnent. Sabio qui évolue à la maison oublie ses adversaires et compte plus de 5 secondes d’avance à la mi-course. Gastaldi et Cramaro se font un duel dantesque où chacun tente de prendre le meilleur sur l’autre. Dans les derniers tours ils changent plusieurs fois de positions et c’est finalement Cramaro qui s’impose sur Gastaldi après le cavalier seul de Sabio.

La matinée se poursuit avec les consolantes des Promo 600 et Promo 1000 où aucun favori n’avait à y passer après les demi-finales d’hier.

Après la pause déjeuner, les 500 Promo Cup reviennent en piste pour leur seconde finale du week-end. Patrice Di Gregorio prend le meilleur départ juste devant Florian Pelegrin et Arnaud Dejean. Décidément très en forme à Ledenon, Dejean passe Pelegrin puis Di Gregorio pour prendre les commandes dans le 3ème tour. Mal Parti, Nicolas Souchon revient aux avant-postes et se retrouve au 4ème tour en position d’attaquer le leader. Dejean résiste un peu mais cède au tour suivant. Di Gregorio tente de suivre le rythme des deux premiers mais, à la mi-course, il commence à décrocher. Le rythme des hommes de tête est tel qu’ils ont largué le peloton à plus de 7 secondes. Dejean / Souchon offrent au public un beau duel que Souchon finit par remporter. Ledenon n’aura pas réussi à Jérôme Hazart qui chute comme en première finale ainsi qu’à Julien Gillet qui ne boucle pas le premier tour.
Au classement provisoire, les malheurs des uns font les bonheurs des autres et Dejean parvient ainsi à revenir sur Gillet et même à le dépasser puisqu’il compte maintenant 3 points d’avance. Hazart reste mathématiquement dans la course au titre en 3ème position mais accuse 49 points de retard.

Si en 125 PréGP Maxence Burato est le premier à rentrer dans le virage du triple gauche, c’est bien Martin Renaudin qui en sort en tête devant lui. Laurent Chabal double Burato et tente de revenir au contact de Renaudin qui commence doucement à prendre le large. Au 4ème tour, un coup du sort immobilise la moto de Renaudin qui est en panne. Chabal hérite de la tête avec une confortable avance sur ses poursuivants directs, un groupe de 5 furieux qui se rendent coup pour coup. Dans ce groupe Brenon parvient à prendre le commandement à la mi-course. Deux tours après, il creuse l’écart mais est trop loin pour aller chercher Chabal. Mansat et Burato restent en bagarre pour la 3ème marche du podium qui revient finalement, à Mansat. Isolés dans leurs positions, Chabal et Brenon ne commettent pas de faute et franchissent l’arrivée dans cet ordre à l’issue du 12ème tour.
En Promo 125, Chevallereau a réparé sa panne et compte bien se rattraper. Peron prend le début de course à son compte bien que Chevallereau soit juste derrière lui en embuscade. Il faut attendre le 4ème tour pour que la faille soit exploitée. Peron reste au contact jusqu’au bout où la ligne d’arrivée est franchit à une seconde d’intervalle. Maxime Hertzberg complète une nouvelle fois le podium.
Au classement provisoire des 125 PréGP, on sait que Brenon est titré mais pour son dauphin, la tâche reste incertaine pour Chabal et Renaudin qui ne sont séparés que de  3 points.
En 125 Promo, le leader change de tête puisqu’après Meunier et Chevallereau, Félix Peron prend la tête du classement provisoire. Le titre se jouera entre ces 3 garçons qui se tiennent en 17 points.

Si Romain Maitre réussit à prendre la tête dès le départ des Promo 600, le départ canon est à mettre au crédit de Kevin Longearet qui, en partant de la 13ème place, pointe en 5ème position à l’issue du premier tour. Maitre est décidé à montrer que ce week-end il est le plus fort et enchaine des tours rapides qui lui permettent de compter 3 secondes d’avance sur le second au 3ème tour. Derrière, entre Frédéric Zaragoza et Florent Manniez, c’est durant toute la course une lutte de chaque instant. Les deux pilotes Yamaha réussissent à mettre de la distance avec Longearet passé 4ème dans le 3ème tour tout en se livrant à des échanges de positions multiples. Maitre ne commet pas d’erreur et file droit vers l’arrivée. Manniez et Zaragoza poursuivent leurs chassés-croisés. Au 14ème tour, Manniez a l’avantage pour 1 dixième. Au tour suivant, Zaragoza repasse pour 4 centièmes mais, des débris sur la piste à un endroit délicat impose à la direction de course à sortir le drapeau rouge. Le classement retenu est celui du 14ème tour et permet à Florent Manniez de signer pour son retour une très belle 2ème place face à Frédéric Zaragoza. Longearet est classé 4ème.
Au classement provisoire, Maitre reprend un peu de marge de manœuvre avant la finale francilienne puisqu’il possède 30 points d’avance sur Longearet. Samuel Camier (il termine 7ème) consolide sa 3ème place face à Alexandre Mottet (seulement 11ème) avec 20 points d’avance.

En Promo 1000, même si le titre est dans la poche de Nicolas Salchaud, on voit bien qu’il veut finir la saison avec panache. Parti en pole position, Mathieu Charpin conserve l’avantage dans le premier tour et emmène dans ses roues Salchaud, Jonathan Goetschy qui réalise un excellent départ en gagnant 7 places. Mathias Chabany et Peter Polesso ont fait un départ plutôt très moyen et se retrouvent en position de poursuivants du trio de tête. Pour Chabany, la poursuite est de courte durée puisqu’il chute dans le 4ème tour. Pour Polesso, il faut attendre le 6ème tour pour qu’il rétablisse le contact avec Goetschy et ses deux petits camarades partis sur un rythme très rapide. Charpin mène toujours la danse devant Salchaud qui commence à sentir la menace Polesso. En effet, le pilote MV Agusta a gagné une place dans le 8ème tour et commence à presser Salchaud de le laisser passer. Après 4 tours de résistance Salchaud plie sur une énième attaque de Polesso. Au tour suivant, Charpin ne résiste pas et se met dans le sillage de Polesso. Il reste 5 tours et Polesso ne parvient pas à décrocher ses deux adversaires. Dans le 16ème tour Salchaud trouve l’ouverture sur Charpin et prend la seconde place. Les 3 hommes se tiennent toujours en 4 dixièmes lorsqu’arrive le délicat exercice du dépassement des retardataires. Dans la manœuvre, Salchaud se rate dans le virage du « fer à cheval » et chute au milieu de la piste entrainant un drapeau rouge. Comme le stipule le règlement, l’auteur d’un drapeau rouge ne peut être classé. Salchaud se retrouve ainsi pour la première fois de l’année devant le podium pour applaudir ses adversaires et non dessus pour être acclamé. Sur la plus haute marche, on retrouve Peter Polesso devant Mathieu Charpin un peu déçu d’avoir eu sa course écourtée et de ne pas avoir pu défendre ses chances de victoire et sur la 3ème marche du podium, pour la première fois de l’année, Jonathan Goetschy.
Au classement provisoire, Salchaud est donc titré. Pour la seconde place, Charpin possède 25 points de plus que Peter Polesso et 31 de plus que Xavier Deletrez qui finit 6ème ce week-end.

Thomas Albagnac prend ce coup-ci un bon départ dans le groupe A des Promo Découverte. Arnaud Bourgeois et Nicolas Mattei lui emboitent le pas ainsi que Julien Hilaire et Fabien Gabrielian. Hilaire se retrouve rapidement hors de ce groupe qui mène tambour battant la course. Il faut attendre le 8ème pour voir Mattei trouver le moyen de prendre la tête tant Albagnac ne se laisse pas faire. Dans ce même tour, Gabrielian perd le contact et une place au bénéfice de Hilaire. Mattei se retrouve dans la position du lièvre face à Albagnac et Bourgeois qui aimerait bien faire coup double. Mattei résiste jusqu’au baisser du drapeau à damiers tandis que Bourgeois profite du dernier tour pour gagner une place.
Au classement de la journée, Albagnac l’emporte avec 41 points devant Bourgeois et ses 40 points et devant Mattei et ses 38 points.

La journée se termine avec le groupe B des Promo Découverte. Comme dans la première finale, Yannick Sabio réalise un très bon début de course avec un premier tour bouclé en tête devant Philippe Cramaro et Jean Paul Fritsch (Yamaha 600). Les trois premiers tours permettent à Sabio de creuser un petit écart. Derrière, on observe une remontée fulgurante. Qualifié 23ème, Thomas Boutin (Yamaha 600) semble comme transcendé. 8ème à la fin du premier tour, il est 5ème au tour suivant et rentre dans le top 3 au 3ème tour. Au tour suivant il gagne une nouvelle place et semble en mesure d’aller chercher la victoire qui se trouve à 5.3 secondes devant lui. Au fil des tours, l’avance de Sabio fond comme la neige au soleil et la jonction se fait dans le 7ème tour. Boutin cherche le moyen de prendre le commandement mais Sabio ne se laisse pas faire. Dans le 10ème tour, Boutin passe sur le fil (81 millièmes) Sabio et se retrouve en tête. Le champs libre, il déroule son savoir faire et empoche la victoire. Sabio ne parvient pas à s’accrocher et doit se contenter de la 2ème place. Après une belle bagarre avec Jean Pierre Gastaldi, Philippe Cramaro monte une nouvelle fois sur le podium.
Au cumul de la journée, Sabio l’emporte devant Boutin et Cramaro.

Rendez-vous à la fin du mois – 29 et 30 septembre- pour la finale des Coupes de France Promosport sur le circuit tout neuf de Carole (93).

 Le Service Communication FFM

Live
Alès
du 23/08/2014 au 24/08/2014
Suivez en direct l'épreuve du jour en cliquant sur le lien suivant !
30
chargement...


COUPE YAMAHA YZF 125 R - Essais Chronometres Serie 2

23/08/2014 12:14:1400:07:23-00:12:36

Pos. Nom Meilleur tour Ecart avec 1er Tps. tour
1 52 TABARIES Marius 1:31.946 - 1:31.946
2 11 CASTAN Bryan 1:33.296 1.350 1:33.296
3 4 LECARPENTIER Romain 1:33.314 1.368 1:33.314
4 21 HUET Aaron 1:34.035 2.089 1:34.035
5 94 DANILO Simon 1:34.202 2.256 1:34.667
6 24 CEOLOTTO Enzo 1:34.615 2.669 1:34.615
7 25 ZAEPFEL Tanguy 1:34.629 2.683 1:36.680
8 20 MOUILLON Harold 1:36.465 4.519 1:36.465
9 23 BURATO Alexis 1:36.707 4.761 1:36.707
10 47 CARRIE Vincent 1:37.954 6.008 1:37.954
11 40 SERRIERE Theo 1:38.372 6.426 Pit In
12 90 GIGON Baptiste 1:38.523 6.577 1:38.523
13 38 MOLINES Serge 1:38.859 6.913 1:38.859
14 17 GERAND Romain 1:39.041 7.095 1:39.041
15 76 MEUNIER Lucas 1:39.401 7.455 1:39.660
16 45 MILLET Loic 1:39.948 8.002 1:39.948
17 10 MOLINES Christophe 1:40.710 8.764 1:40.710
18 22 CHAYNE Florian 1:40.729 8.783 1:40.729
19 15 REVOLTE Clement 1:41.173 9.227 1:41.173
20 19 LEROUX Nathan 1:45.271 13.325 1:45.271
21 74 PERNET COUDRIER Tony 1:47.905 15.959 1:50.211
22 2 PINTO Thomas - - -

Photos

MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr MAGNY-COURS  PROMOSPORT 2014
7 ème manche Coupe de France Promosport
2 & 3 Août  2014
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr

vidéos