Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
07 - 08 septembre 2019
LEDENON

communiqués
21.07.19.
PROMOSPORT : LES FAVORIS CONFIRMENT SUR LE CIRCUIT BUGATTI

Ces 20 et 21 juillet, la Fédération Française de Motocyclisme et l’Automobile Club de l’Ouest accueillaient les Coupes de France . À l’occasion de la 5ème étape de la saison, pas moins de 357 pilotes répartis dans 7 catégories se sont affrontés sur le célèbre Circuit Bugatti du Mans.  

 

1000 

FINALE : DUPUY TAILLE PATRON

Dans la catégorie reine, un pilote local ’élance de la pole position, il ’agit d’ (Suzuki). Ce dernier signe un bon départ et bascule en tête dans virage N°1. Cyril CARRILLO (Yamaha) et Florent TOURNE (Yamaha) emboitent le pas.

Après 3 tours, le trio de tête voit prendre l’ascendant sur TOURNE et CARRILLO. Dans leurs dos, Benjamin COLLIAUX (Yamaha) et Vincent RIMADE (Suzuki) tentent de faire la jonction alors que le 2ème du général, Benjamin FONTANELLE (Yamaha) est distancé en 6ème position.

Jusqu’à 2 tours de l’arrivée, les écarts restent stables, avant que TOURNE ne perde du terrain sur CARILLO. Le pilote de la Yamaha n°30 voit alors COLLIAUX revenir dangereusement dans sa roue…

Finalement DUPUY valide sa 1ère place et se repositionne dans la course au titre. Belle performance pour CARRILLO qui monte sur le podium pour la première fois de la saison. De son côté, TOURNE résiste jusque dans les ultimes mètres au retour de COLLIAUX et monte sur le podium. Derrière eux, le classement reste le même, RAMADE est 5ème et FONTANELLE le suit. Ce dernier perd quelques points précieux pour la fin de saison.

 

600  

COURSE 1 : SANCHEZ CONTINUE SUR SA LANCÉE

Ce dimanche la catégorie des 600cc ouvre le bal. Au départ, Gabriel SANCHEZ (Yamaha) prend la tête de la course. Kévin TRUEB (Honda) et (Yamaha) tentent de prendre la roue du poleman. Les deux pilotes sont rapidement rejoints par la Suzuki de Kilian AEBI.

Le leader du classement provisoire, imprime un très gros rythme et ses poursuivants sont rapidement distancés malgré leurs efforts.

Alors, à la mi-course, SANCHEZ est déjà à l’abri d’un retour de ses adversaires et ’octroie finalement une nouvelle victoire. Kévin TRUEB se montre le plus rapide des trois autres et monte sur la 2ème marche du podium avec plus de 2 secondes d’avance sur , 3ème. De son côté, AEBI doit se contenter du pied du podium.

COURSE 2 : LE TITRE DU BOUT DES DOIGTS DE SANCHEZ

Une nouvelle fois poleman, Gabriel SANCHEZ (Yamaha) conserve le leadership dans le 1er tour. Kévin TRUEB (Honda) et Kilian AEBI (Suzuki), bien décidés à ne pas laisser filer SANCHEZ comme en course 1, se mettent dans sa roue.

Après 2 tours, le leader du général parvient déjà à creuser un faible écart. Ses deux adversaires ’accrochent pour rester au contact, tandis que dans leur dos (Honda) et Samuel TRUEB (Honda) sont en embuscade.

À la mi-course, SANCHEZ anéantit les espoirs de ses poursuivants en augmentant l’écart. Trop rapide pour Kilian AEBI, Kévin TRUEB ’assure peu à peu de conserver sa position de second jusqu’à l’arrivée. De leur côté, et Samuel TRUEB, trop courts, luttent pour la 4ème place honorifique.

SANCHEZ est logiquement le 1er à passer la ligne d’arrivée, .TRUEB ’octroie la 2ème position devant AEBI. Au pied de la boite, ERUAM remporte son duel face à .TRUEB, 5ème.

 

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : BARNIER IMPRESSIONNE

Dans le 1er tour, Florian BARNIER (Honda) prend la tête et creuse rapidement un écart conséquent avec ses adversaires.   (Honda), Romain GRENIER (Honda), Ulrich SALINGUE (Honda) et Grégory DEBAIX (Honda) prennent en chasse la Honda n°69.

Après 3 tours, le leader prend déjà une avance de plus de 5 secondes, lui promettant quasiment la victoire. Malheureux, SALINGUE ne verra pas l’arrivée, ce dernier est contraint à l’abandon après 7 tours couverts.

Le pilote de la Honda n°69 gère sa course et ’impose sans contestation. VAUCHER et GRENIER conservent leurs positions de départ, ils sont 2ème et 3ème à l’arrivée.

COURSE 2 : NOUVEAU DOUBLÉ POUR BARNIER

Au Mans, Florian BARNIER (Honda) est intenable et il le montre une nouvelle fois dès le départ. Poleman, le pilote de la Honda n°69 bascule en tête dans le 1er virage. (Honda), tente de prendre sa roue mais le leader semble une nouvelle fois trop rapide. Alors ce dernier doit batailler avec Grégory DEBAIX (Honda), Romain GRENIER (Honda) et Lilian DI LORENZO (Honda), de retour aux avants postes.

Au fil des tours, VAUCHER réussit à se mettre à l’abri de ses poursuivants, mais le leader n’est toujours pas à sa portée. Cependant, la bataille pour la 3ème place fait rage entre DEBAIX, DI LORENZO et GRENIER.

BARNIER signe donc le doublé, cela pour la 2ème fois de la saison et se rapproche du titre. Sur la 2ème marche du podium, le paddock retrouve donc VAUCHER suivi de DEBAIX qui sort vainqueur de sa lutte avec DI LORENZO, 4ème, et GRENIER, 5ème.

 

400 

COURSE 1 : CARBONNEL L’EMPORTE ET GRAPILLE DES POINTS

Chez jeunes pilotes de la catégorie 400, le drapeau rouge est déployé dans le 1er tour suite à une triple chute impliquant notamment Colin DRYE (Yamaha). Le pilote de FSBK, en wildcard et favori au Mans ne reprendra pas le départ.

La course est relancée pour 8 tours, Vincent CARRIE (Yamaha) ’élance en tête et garde sa position dans le 1er virage. Le poleman emmène dans sa roue ses deux adversaires directs : Illies BLANCHARD (KTM) et Grégory CARBONNEL (Yamaha). Deux outsiders se mêlent à la bataille pour la victoire, il ’agit de Ludovic AMOURET (Kawasaki) et Thomas PINTO (Yamaha).

Durant toute la course, les cinq pilotes font le spectacle. Dans le dernier tour, BLANCHARD, chute et abandonne. Alors, CARBONNEL en profite et domine les trois autres pour ’imposer avec 0’’312 d’avance sur CARRIE, 2ème. Pour compléter le podium, AMOURET résiste à PINTO jusque dans les derniers mètres.

COURSE 2 : CARRIE REPREND L’ASCENDANT

Déjà, leader du général, vainqueur la veille et poleman, Vincent CARRIE ’empare des commandes de la course dans 1er tour. De leur côté, Illies BLANCHARD (KTM) et Grégory CARBONNEL (Yamaha) prennent en chasse la Yamaha n°47.

À la mi-course, l’écart entre CARRIE et ses deux poursuivants est de plus de 3 secondes et ne fait qu’augmenter. Moins rapides que la veille, Thomas PINTO (Yamaha) et Ludovic AMOURET (Kawasaki) ne parviennent pas à imprimer le rythme de CARBONNEL et BLANCHARD.

Vincent CARRIE ’impose finalement avec plus de 7 secondes d’avance sur ses deux poursuivants et fait le plein points dans la Sarthe. De son côté, CARBONNEL prend le dessus sur BLANCHARD, 3ème. Au pied du podium, PINTO devance AMOURET pour ’octroyer la 4ème place.

 

125 

COURSE 1 : BOUCHET RETROUVE LA VICTOIRE

En pole position, le leader de la catégorie, Joan BOUCHET (Suzuki), ’échappe en tête de course avec Tom PLUOT (Suzuki), Alexy NEGRIER (Suzuki) et Axel PREVOST (Suzuki).

Après 7 tours, François PACOU (Suzuki) et Mathéo BAUDELOT (Suzuki) font la liaison sur les leaders. Cependant, les deux pilotes chutent dans la foulée, les laissant ainsi à quatre pour trois places.

Dans les derniers mètres, BOUCHET prend le dessus sur ses adversaires et l’emporte pour la première fois depuis Carole. Axel PREVOST monte sur la 2ème marche du podium, une première pour lui, cette saison. Alexy NEGRIER complète le podium, tandis que Tom PLUOT doit se contenter de la 4ème place.

COURSE 2 :

Dans la course 2, le paddock retrouve les mêmes garçons pour disputer la victoire. En effet, Joan BOUCHET (Suzuki), Tom PLUOT (Suzuki), Alexy NEGRIER (Suzuki) et Axel PREVOST (Suzuki) répondent présent. François PACOU (Suzuki) et Mathéo BAUDELOT (Suzuki) sont également en lice pour la victoire et complètent le quinté de tête.

Durant toute la course, les cinq pilotes ne se quittent pas, cependant NEGRIER et PREVOST se disputent la position de pointe.

Finalement, NEGRIER a le dernier mot et passe la ligne en 1ère position. PREVOST est second, pour la 2ème fois du week-end. BOUCHET, quant à lui monte sur la 3ème marche de la boite. Suivent dans cet ordre : BAUDELOT, PLUOT puis PACOU, une fois de plus privés de podium.

 

PROMO MASTER 

FINALE : DODE DOMINE LE LEADER ET SON DAUPHIN

Surprenant poleman, Chris VAN ROESGEN (Yamaha) perd de nombreuses places dans les premiers mètres. À l’inverse, Gérald MUTEAU (BMW) et Ronan DODE (Yamaha) prennent d’excellents départs et ’emparent les commandes de la course. Olivier ULMANN (Yamaha) parvient à intégrer le train, puis les pilotes lancent les hostilités pour la victoire.

Durant toute la course, les trois hommes se rendent coup pour coup sans parvenir à faire la différence, avant que dans le dernier tour, DODE prenne l’avantage sur ses deux adversaires malgré la présence de retardataires dans l’ultime virage. Sur la 2ème marche du podium, le paddock retrouve MUTEAU, tandis qu’ULMANN occupe la 3ème. De son côté, VAN ROESGEN échoue à la 19ème place.

 

PROMO DECOUVERTE 

GROUPE A – COURSE 1 : LA 600CC DE COULOMBE ’IMPOSE

Sur le sec puis sur l’eau, la course animée, notamment par un drapeau rouge, voit Thomas COULOMBE (Suzuki) ’imposer. Avec le déficit de puissance de sa 600cc, ce dernier réalise là une belle performance. Malgré les nombreuses chutes, Kévin BONNIN (Yamaha) et Laurent RODRIGUE (Suzuki),eux, restent sur leurs roues puis montent sur le podium.

GROUPE A – COURSE 2 : COURTIN SUR LA PLUS HAUTE MARCHE

Au terme d’une bataille à trois pour la victoire, Théophile COURTIN (Aprilia) se montre le plus rapide et remporte la course 2. Nicolas PORTE (Yamaha) est second à l’arrivée, alors que Léo GIORDANO (Yamaha) monte sur la dernière marche du podium.

GROUPE B – COURSE 1 : APPLIQUÉ, GOURDIN L’EMPORTE

Dans la première course finale du week-end, Thibault GOURDIN (Suzuki), l’emporte après une bataille face David LORY (Suzuki). Pour compléter le podium, Jean-Charles CAMUS (Yamaha) réalise une belle performance au guidon de sa 600cc.

GROUPE B – COURSE 2 : BOYER REPART DU MANS AVEC LE SOURIR  

Malgré un début de course disputé, Jules BOYER (Yamaha) parvient à maitriser ses adversaires et l’emporte. Il prend sa revanche sur la course 1 lors de laquelle avait été privé de podium de justesse. Le vainqueur de la veille, Thibault GOURDIN (Suzuki) se classe second devant Jason DELABROSSE (Yamaha).

 

SUIVEZ LES COUPES DE FRANCE 2019

Le site internet, dédié aux Coupes de France www.cdfpromosport.fr, vous propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats…

 

CALENDRIER

03/08 – 04/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
07/09 – 08/09 – Lédenon – MC Lédenon

Partenaires
  • Partenaires Principaux
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Médias
  • Fournisseurs Officiels
XL MotoPirelli
France EquipementKN Filters
Moto Revue
Riding SensationIxonTournay DistributionDynojet